Poeme-France : Lecture Écrit Violence

Poeme : Pervers Narcissique

Poème Violence
Publié le 17/10/2020 20:20

L'écrit contient 421 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Pokey1212

Pervers Narcissique

Ses « je t’aime » signifient
« Il Faut que tu m’aimes ! »
Comme À chacun de ses blasphèmes,
Où ton coeur fait un oedeme,
L’illusion d’un tandem s’est retourné contre toi-même
Il use et abuse de stratagèmes,
Pour éviter la cour suprême
À son travail il est reconnu
Mais au fond c’est un inconnu
Il est à ce point, dénué d’empathie,
Qu’il ne demande pardon, que par stratégie.
Il se construit en se comparant à autrui
Et s’inscrit, dans le déni et le Mépris
Il sème la zizanie pour créer des conflits
Sous son air altruiste se cache l’égoïsme
D’un monstre qui aime le satanisme
Pour ses victimes il n’a aucune estime
Projetant sur elles tous ses crimes ;
Son but ultime est-il d’être un miMe ;
Ou bien d’être une miNe ?
Il est dans le paraître et
C’est un traître
Il se montre parfait et
S’autosatisfait
Quand il dit
Qu’il ne veux pas se disputer
Il veut dire plutôt :
« Obéis-moi je ne veux pas en discuter
Il sait se faire aimer mais ne sait pas l’apprécier
Il a Peur d’échouer, de se sentir humilié.
Alors Il fait preuve d’égocentrisme forcené et te fait culpabiliser.
Mais Quand il dit :
» Jure moi que tu seras toujours là pour moi «,
Il veut dire dans les faits :
» Montre moi que tu ne penses qu’ à Moi
Il alterne entre le chaud et le froid
Pour tuer L’ estime présente Au fond de toi
Il est tellement peu-sûr de lui, qu’il isole sa proie
Cherchant à se cacher tellement il est de mauvaise foi
Il est psychorigide
Il jure et se parjure
Il passe pour un ange
Mais c’est une vidange
Il te donne pour que tu lui
Pardonne
Il ne s’aime pas
Mais ne le montre pas
Il est pervers
Et envoi sa victime en enfer
Il dit aimer ses enfants
Alors qu’il est malTRaitant, maLaisant, malFaisant
Quand il dit
« Tu es trop sensible »
C’est qu’il vous a dit
Des mots trop horribles
Il souffre d’insatisfaction alors
Il fait de la dévalorisation,
C’est pour que sa victime,
S’écrase à la maison,
Derrière sa rouspétance
Se cache son indécence
Lors de l’emprise
Il terrorise
Je me fous de vous,
Mais je ne peux
Vivre sans vous
Tout ces paradoxes qui t’entraînent dans un
Combat de boxe
Tu te sent enfin prêt (e)
Pour une désintox
  • Pieds Hyphénique: Pervers Narcissique

    ses=je=tai=me=si=gni=fient 7
    il=faut=que=tu=mai=mes 7
    comme=à=cha=cun=de=ses=blas=phèmes 8
    où=ton=coeur=fait=un=oe=de=me 8
    lillu=sion=dun=tan=dem=sest=re=tour=né=contre=toi=même 12
    il=useet=a=buse=de=stra=ta=gèmes 8
    pour=é=vi=ter=la=cour=su=prême 8
    à=son=tra=vail=il=est=re=con=nu 9
    mais=au=fond=cest=un=in=con=nu 8
    il=est=à=ce=point=dé=nué=dem=pa=thie 10
    quil=ne=de=mande=par=don=que=par=stra=té=gie 11
    il=se=cons=truit=en=se=com=pa=rant=à=au=trui 12
    et=sins=crit=dans=le=dé=ni=et=le=mé=pris 11
    il=sème=la=zi=za=nie=pour=créer=des=con=flits 11
    sous=son=air=al=truiste=se=cache=lé=goïsme 9
    dun=mons=tre=qui=aime=le=sa=ta=nisme 9
    pour=ses=vic=times=il=na=au=cu=nees=time 10
    proje=tant=sur=el=les=tous=ses=crimes 8
    son=but=ul=timeest=il=dêtre=un=mime 8
    ou=bien=dê=tre=u=ne=mi=ne 8
    il=est=dans=le=pa=raî=tre=et 8
    cest=un=traî=tre 4
    il=se=mon=tre=par=fait=et 7
    sau=to=sa=tis=fait 5
    quand=il=dit 3
    quil=ne=veux=pas=se=dis=pu=ter 8
    il=veut=di=re=plu=tôt 6
    o=béis=moi=je=ne=veux=pas=en=dis=cu=ter 12
    il=sait=se=faireai=mer=mais=ne=sait=pas=lap=pré=cier 12
    il=a=peur=dé=chouer=de=se=sen=tir=hu=mi=lié 12
    a=lors=il=fait=preuve=dé=gocen=trisme=for=ce=né=et=te=fait=cul=pa=bi=li=ser 19
    mais=quand=il=dit 4
    jure=moi=que=tu=se=ras=tou=jours=là=pour=moi 12
    il=veut=di=re=dans=les=faits 7
    montre=moi=que=tu=ne=penses=quà=moi 9
    il=al=terneentre=le=chaud=et=le=froid 8
    pour=tuer=les=time=présen=teau=fond=de=toi 9
    il=est=tel=le=ment=peu=sûr=de=lui=quil=i=sole=sa=proie 14
    cher=chant=à=se=ca=cher=tel=le=ment=il=est=de=mau=vaise=foi 15
    il=est=psy=cho=ri=gi=de 7
    il=ju=re=et=se=par=ju=re 8
    il=pas=se=pour=un=an=ge 7
    mais=cest=u=ne=vi=dan=ge 7
    il=te=don=ne=pour=que=tu=lui 8
    par=don=ne 3
    il=ne=sai=me=pas 5
    mais=ne=le=mon=tre=pas 6
    il=est=per=vers 4
    et=en=voi=sa=vic=timeen=en=fer 8
    il=dit=ai=mer=ses=en=fants 7
    a=lors=quil=est=mal=trai=tant=ma=lai=sant=mal=fai=sant 13
    quand=il=dit 3
    tu=es=trop=sen=si=ble 7
    cest=quil=vous=a=dit 5
    des=mots=trop=hor=ri=bles 6
    il=souf=fre=din=sa=tis=fac=tion=a=lors 10
    il=fait=de=la=dé=va=lo=ri=sa=tion 10
    cest=pour=que=sa=vic=ti=me 7
    sé=cra=se=à=la=mai=son 7
    der=riè=re=sa=rous=pé=tan=ce 8
    se=ca=che=son=in=dé=cen=ce 8
    lors=de=lem=pri=se 5
    il=ter=ro=ri=se 5
    je=me=fous=de=vous 5
    mais=je=ne=peux 4
    vi=vre=sans=vous 4
    tout=ces=pa=ra=doxes=qui=ten=traînent=dans=un 10
    com=bat=de=bo=xe 5
    tu=te=sent=en=fin=prêt=e 7
    pour=u=ne=dé=sin=tox 6
  • Phonétique : Pervers Narcissique

    səs « ʒə tεmə » siɲifje
    « il fo kə ty mεmə ! »
    kɔmə a ʃakœ̃ də sε blasfεmə,
    u tɔ̃ kœʁ fε œ̃n- ødəmə,
    lilyzjɔ̃ dœ̃ tɑ̃dεm sε ʁətuʁne kɔ̃tʁə twa mεmə
    il yzə e abyzə də stʁataʒεmə,
    puʁ evite la kuʁ sypʁεmə
    a sɔ̃ tʁavaj il ε ʁəkɔny
    mεz- o fɔ̃ sεt- œ̃n- ɛ̃kɔny
    il εt- a sə pwɛ̃, denye dɑ̃pati,
    kil nə dəmɑ̃də paʁdɔ̃, kə paʁ stʁateʒi.
    il sə kɔ̃stʁɥi ɑ̃ sə kɔ̃paʁɑ̃ a otʁɥi
    e sɛ̃skʁi, dɑ̃ lə deni e lə mepʁi
    il sεmə la zizani puʁ kʁee dε kɔ̃fli
    su sɔ̃n- εʁ altʁɥistə sə kaʃə leɡɔismə
    dœ̃ mɔ̃stʁə ki εmə lə satanismə
    puʁ sε viktiməz- il na okynə εstimə
    pʁɔʒətɑ̃ syʁ εllə tus sε kʁimə,
    sɔ̃ byt yltimə εt- il dεtʁə œ̃ mimə,
    u bjɛ̃ dεtʁə ynə minə ?
    il ε dɑ̃ lə paʁεtʁə e
    sεt- œ̃ tʁεtʁə
    il sə mɔ̃tʁə paʁfε e
    sotozatisfε
    kɑ̃t- il di
    kil nə vø pa sə dispyte
    il vø diʁə plyto :
    « ɔbei mwa ʒə nə vø pa ɑ̃ diskyte
    il sε sə fεʁə εme mε nə sε pa lapʁesje
    il a pœʁ deʃue, də sə sɑ̃tiʁ ymilje.
    alɔʁz- il fε pʁəvə deɡɔsɑ̃tʁismə fɔʁsəne e tə fε kylpabilize.
    mε kɑ̃t- il di :
    » ʒyʁə mwa kə ty səʁa tuʒuʁ la puʁ mwa «,
    il vø diʁə dɑ̃ lε fε :
    » mɔ̃tʁə mwa kə ty nə pɑ̃sə ka mwa
    il altεʁnə ɑ̃tʁə lə ʃo e lə fʁwa
    puʁ tɥe lεstimə pʁezɑ̃tə o fɔ̃ də twa
    il ε tεllmɑ̃ pø syʁ də lɥi, kil izɔlə sa pʁwa
    ʃεʁʃɑ̃ a sə kaʃe tεllmɑ̃ il ε də movεzə fwa
    il ε psikɔʁiʒidə
    il ʒyʁə e sə paʁʒyʁə
    il pasə puʁ œ̃n- ɑ̃ʒə
    mε sεt- ynə vidɑ̃ʒə
    il tə dɔnə puʁ kə ty lɥi
    paʁdɔnə
    il nə sεmə pa
    mε nə lə mɔ̃tʁə pa
    il ε pεʁve
    e ɑ̃vwa sa viktimə ɑ̃n- ɑ̃fe
    il di εme sεz- ɑ̃fɑ̃
    alɔʁ kil ε maltʁεtɑ̃, malεzɑ̃, malfəzɑ̃
    kɑ̃t- il di
    « ty ε tʁo sɑ̃siblə »
    sε kil vuz- a di
    dε mo tʁo ɔʁiblə
    il sufʁə dɛ̃satisfaksjɔ̃ alɔʁ
    il fε də la devalɔʁizasjɔ̃,
    sε puʁ kə sa viktimə,
    sekʁazə a la mεzɔ̃,
    dəʁjεʁə sa ʁuspetɑ̃sə
    sə kaʃə sɔ̃n- ɛ̃desɑ̃sə
    lɔʁ də lɑ̃pʁizə
    il teʁɔʁizə
    ʒə mə fus də vu,
    mε ʒə nə pø
    vivʁə sɑ̃ vu
    tu sε paʁadɔksə ki tɑ̃tʁεne dɑ̃z- œ̃
    kɔ̃ba də bɔksə
    ty tə sɑ̃ ɑ̃fɛ̃ pʁεt (ə)
    puʁ ynə dezɛ̃tɔks
  • Pieds Phonétique : Pervers Narcissique

    səs=ʒə=tε=mə=si=ɲi=fj=e 8
    il=fo=kə=ty=mε=mə 7
    kɔmə=a=ʃa=kœ̃=də=sε=blas=fεmə 8
    u=tɔ̃=kœʁ=fε=œ̃=nø=də=mə 8
    li=ly=zjɔ̃=dœ̃=tɑ̃=dεm=sεʁə=tuʁ=ne=kɔ̃tʁə=twamεmə 11
    il=yzəe=a=by=zə=də=stʁa=taʒεmə 8
    puʁ=e=vi=te=la=kuʁ=sy=pʁεmə 8
    a=sɔ̃=tʁa=vaj=il=εʁə=kɔ=ny 8
    mε=zo=fɔ̃=sε=tœ̃=nɛ̃=kɔ=ny 8
    il=εtasə=pwɛ̃=de=ny=e=dɑ̃=pa=ti 9
    kil=nə=də=mɑ̃də=paʁ=dɔ̃=kə=paʁ=stʁa=te=ʒi 11
    il=sə=kɔ̃s=tʁɥ=ɑ̃sə=kɔ̃=pa=ʁɑ̃=a=ot=ʁɥi 11
    e=sɛ̃s=kʁi=dɑ̃lə=de=ni=e=lə=me=pʁi 10
    il=sεmə=la=zi=za=ni=puʁ=kʁe=e=dε=kɔ̃=fli 12
    su=sɔ̃=nεʁ=al=tʁɥs=tə=sə=kaʃə=le=ɡɔismə 10
    dœ̃=mɔ̃s=tʁə=ki=εmə=lə=sa=tanismə 8
    puʁ=sε=vik=timə=zil=na=o=kynəεstimə 8
    pʁɔʒə=tɑ̃=syʁ=εl=lə=tus=sε=kʁimə 8
    sɔ̃=byt=yl=timəε=til=dεtʁə=œ̃=mimə 8
    u=bjɛ̃=dε=tʁə=y=nə=mi=nə 8
    il=ε=dɑ̃=lə=pa=ʁε=tʁə=e 8
    sε=tœ̃=tʁε=tʁə 4
    il=sə=mɔ̃=tʁə=paʁ=fε=e 7
    so=to=za=tis=fε 5
    kɑ̃=til=di 3
    kil=nə=vø=pa=sə=dis=py=te 8
    il=vø=di=ʁə=ply=to 6
    ɔ=be=i=mwaʒə=nə=vø=pa=ɑ̃=dis=ky=te 12
    il=sεsə=fε=ʁəε=me=mεnə=sε=pa=la=pʁe=sje 11
    il=a=pœʁ=de=ʃu=e=də=sə=sɑ̃=tiʁ=y=mi=lje 13
    a=lɔʁ=zil=fεpʁə=və=de=ɡɔ=sɑ̃tʁismə=fɔʁ=sə=ne=e=tə=fε=kyl=pa=bi=li=ze 19
    mε=kɑ̃=til=di 4
    ʒyʁə=mwakə=tysə=ʁa=tu=ʒuʁ=la=puʁ=mwa 10
    il=vø=di=ʁə=dɑ̃=lε=fε 7
    mɔ̃tʁə=mwakə=tynə=pɑ̃=sə=ka=mwa 8
    il=al=tεʁnəɑ̃tʁə=lə=ʃo=e=lə=fʁwa 8
    puʁ=tɥe=lεstimə=pʁe=zɑ̃=təo=fɔ̃də=twa 8
    il=ε=tεl=lmɑ̃=pø=syʁ=də=lɥi=kil=izɔlə=sa=pʁwa 12
    ʃεʁʃɑ̃asə=ka=ʃe=tεl=lmɑ̃=il=ε=də=mo=vε=zə=fwa 12
    il=ε=psi=kɔ=ʁi=ʒi=də 7
    il=ʒy=ʁə=e=sə=paʁ=ʒy=ʁə 8
    il=pa=sə=puʁ=œ̃=nɑ̃=ʒə 7
    mε=sε=ty=nə=vi=dɑ̃=ʒə 7
    il=tə=dɔ=nə=puʁ=kə=ty=lɥi 8
    paʁ=dɔ=nə 3
    il=nə=sε=mə=pa 5
    mε=nə=lə=mɔ̃=tʁə=pa 6
    il=ε=pεʁ=ve 4
    e=ɑ̃=vwa=sa=vik=timəɑ̃=nɑ̃=fe 8
    il=di=ε=me=sε=zɑ̃=fɑ̃ 7
    a=lɔʁ=kil=ε=mal=tʁε=tɑ̃=ma=lε=zɑ̃=mal=fə=zɑ̃ 13
    kɑ̃=til=di 3
    ty=ε=tʁo=sɑ̃=si=blə 7
    sε=kil=vu=za=di 5
    dε=mo=tʁo=ɔ=ʁi=blə 6
    il=sufʁə=dɛ̃=sa=tis=fak=sjɔ̃=a=lɔʁ 9
    il=fεdə=la=de=va=lɔ=ʁi=za=sjɔ̃ 9
    sε=puʁ=kə=sa=vik=ti=mə 7
    se=kʁa=zə=a=la=mε=zɔ̃ 7
    də=ʁjε=ʁə=sa=ʁus=pe=tɑ̃=sə 8
    sə=ka=ʃə=sɔ̃=nɛ̃=de=sɑ̃=sə 8
    lɔʁ=də=lɑ̃=pʁi=zə 5
    il=te=ʁɔ=ʁi=zə 5
    ʒə=mə=fus=də=vu 5
    mε=ʒə=nə=pø 4
    vi=vʁə=sɑ̃=vu 4
    tu=sε=pa=ʁa=dɔk=sə=ki=tɑ̃=tʁε=ne=dɑ̃=zœ̃ 12
    kɔ̃=ba=də=bɔk=sə 5
    ty=tə=sɑ̃=ɑ̃=fɛ̃=pʁε=t=ə 8
    puʁ=y=nə=de=zɛ̃=tɔks 6

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/10/2020 21:43Princesse

Tout à fait ça, et il n’y a rien de pire à supporter, que quelqu’un qui est deshumanisé. Sa proie passe souvent pour ce qu’il est lui-même. Et les gens tout autour, vous détestent et l’aiment. Vous fait passer pour fou, pour avoir gain de cause. Le seul moyen, de le desarconner et de ne pas comprendre, ce qu’il cherche à vous dire. Insister pour qu’il formule mieux ses injures. Et surtout lui préciser, que sa façon de voir, n’engage que lui. Mais quant à le quitter, ça c’est une autre histoire, car il est très capable de tout vous enlever. Le travail, le salaire, la famille, les amis. Le peu d’autonomie qu’il vous reste encore. Et pour vous reconstruire, il n’y a plus qu’à s’enfuir. Mais pour aller où ?

👍
Auteur de Poésie
17/10/2020 22:02Anya

Pas grand-chose à ajouter au commentaire précédent si fouillé et intelligent
Fine compéhension et description dans ce poème de la psychologie de ce pervers narcissique.Merci du partage.

👍
Auteur de Poésie
18/10/2020 07:49Papifé

Le portrait du "monstre" est complet, terrifiant mais tellement vrai !
On y retrouve cette souffrance, cette extrême difficulté à sortir de son emprise. Cette dualité des sentiments qu’il engendre.
C’est consternant de considérer ces "non personnes" là comme des malades ! Ils sont tout à fait conscients de la souffrance et de la peur qu’ils engendrent ! Aucun passé, aucun traumatisme ancien ne peut justifier cette perversion.
Il n’y a effectivement que la fuite qui sauve. Mais même très loin le boureau poursuivra sa victime. Il faut alors porter plaine, ne pas hésiter.
Tout cela demande un infini courage mais c’est la seule façon de retourner à la vie.
Mais il ne faut pas juger celles (ceux) qui n’arrivent pas à s’arracher aux griffes de ces monstres. C’est que c’est parfois impossible !

👍
Auteur de Poésie
19/10/2020 14:27Printemps

C’est bien le profil psychologique du narcissisme, du égocentrisme et aussi du sado-masochisme. Belle analyse! Merci du postage!

👍
Auteur de Poésie
24/10/2020 02:45Donovan.nouel

C’est parfaitement bien dit, je connais ceci, ce n’est pas facile.

👍