Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Nirvana

Poème - Sans Thème -
Publié le 29/05/2004 00:00

L'écrit contient 95 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : Sydtama

Nirvana

Vieux et affaibli
De longs chemins parcourus
Son sermon de Bénarès répandu,
Bouddha malade, quitta la vie

Dans la ville de kusinara
Il s’étendit entre deux arbres
Ultimes pensées, dernier départ
En route pour le Nirvana.

Avant sa mort, moment sacré
Il demanda à ses disciples à son chevet
S’ils avaient des questions à poser
Mais aucun n’osait parler

Alors dans le silence
Au milieu de cette assemblée immense
Il dit " tous les phénomènes sont conditionnés
Et soumis à la décomposition
Alors atteignez la perfection
Grâce à une pratique diligente et mesurée.
  • Pieds Hyphénique: Nirvana

    vieux=et=af=fai=bli 5
    de=longs=che=mins=par=cou=rus 7
    son=ser=mon=de=bé=na=rès=ré=pan=du 10
    boud=dha=ma=lade=quit=ta=la=vie 8

    dans=la=ville=de=ku=si=na=ra 8
    il=sé=ten=dit=en=tre=deux=arbres 8
    ul=times=pen=sées=der=nier=dé=part 8
    en=rou=te=pour=le=nir=va=na 8

    avant=sa=mort=mo=ment=sa=cré 7
    il=de=man=da=à=ses=dis=ciples=à=son=che=vet 12
    sils=a=vaient=des=ques=tions=à=po=ser 9
    mais=au=cun=no=sait=par=ler 7

    a=lors=dans=le=si=len=ce 7
    au=mi=lieu=de=cetteas=sem=blée=im=mense 9
    il=dit=guille=met=tous=les=phé=no=mènes=sont=con=di=tion=nés 14
    et=sou=mis=à=la=dé=com=po=si=tion 10
    a=lors=at=tei=gnez=la=per=fec=tion 9
    grâ=ceà=une=pra=ti=que=di=li=gen=te=et=me=su=rée 14
  • Phonétique : Nirvana

    vjøz- e afεbli
    də lɔ̃ɡ ʃəmɛ̃ paʁkuʁys
    sɔ̃ sεʁmɔ̃ də benaʁε ʁepɑ̃dy,
    buda maladə, kita la vi

    dɑ̃ la vilə də kyzinaʁa
    il setɑ̃di ɑ̃tʁə døz- aʁbʁə
    yltimə pɑ̃se, dεʁnje depaʁ
    ɑ̃ ʁutə puʁ lə niʁvana.

    avɑ̃ sa mɔʁ, mɔmɑ̃ sakʁe
    il dəmɑ̃da a sε disipləz- a sɔ̃ ʃəvε
    silz- avε dε kεstjɔ̃z- a poze
    mεz- okœ̃ nozε paʁle

    alɔʁ dɑ̃ lə silɑ̃sə
    o miljø də sεtə asɑ̃ble imɑ̃sə
    il di ɡjmε tus lε fenɔmεnə sɔ̃ kɔ̃disjɔne
    e sumiz- a la dekɔ̃pozisjɔ̃
    alɔʁz- atεɲe la pεʁfεksjɔ̃
    ɡʁasə a ynə pʁatikə diliʒɑ̃tə e məzyʁe.
  • Pieds Phonétique : Nirvana

    vj=ø=ze=a=fε=bli 6
    də=lɔ̃ɡ=ʃə=mɛ̃=paʁ=ku=ʁys 7
    sɔ̃=sεʁ=mɔ̃=də=be=na=ʁε=ʁe=pɑ̃=dy 10
    bu=da=ma=ladə=ki=ta=la=vi 8

    dɑ̃=la=vilə=də=ky=zi=na=ʁa 8
    il=se=tɑ̃=di=ɑ̃=tʁə=dø=zaʁbʁə 8
    yl=timə=pɑ̃=se=dεʁ=nje=de=paʁ 8
    ɑ̃=ʁu=tə=puʁ=lə=niʁ=va=na 8

    a=vɑ̃=sa=mɔʁ=mɔ=mɑ̃=sa=kʁe 8
    il=də=mɑ̃=da=a=sε=di=siplə=za=sɔ̃=ʃə=vε 12
    sil=za=vε=dε=kεs=tjɔ̃=za=po=ze 9
    mε=zo=kœ̃=no=zε=paʁ=le 7

    a=lɔʁ=dɑ̃=lə=si=lɑ̃=sə 7
    o=mi=ljødə=sεtə=a=sɑ̃=ble=imɑ̃sə 8
    il=di=ɡjmε=tus=lε=fe=nɔ=mεnə=sɔ̃=kɔ̃=di=sjɔ=ne 13
    e=su=mi=za=la=de=kɔ̃=po=zi=sjɔ̃ 10
    a=lɔʁ=za=tε=ɲe=la=pεʁ=fεk=sjɔ̃ 9
    ɡʁasəa=y=nə=pʁa=ti=kə=di=li=ʒɑ̃=tə=e=mə=zy=ʁe 14

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Grosloulou

Conseil amical à "sydtama" : Il est bon d’arrêter tes propos blasphématoires vis-à-vis de Gautama Siddharta. C’est complètement idiot. Ecoute moi bien : j’ai vu des gosses se moquer des bonzes, des adultes idiots aussi, des critiques du bouddhisme également, mais jamais, jamais au paravant, de l’est à l’ouest, je vois un homme ou une femme débiter des âneries pareilles. Reprends donc un peu tes esprits.

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Malko Ducher

. . . mm. . . cher loulou, tu m’as l’air outré. . . pourquoi?
tu cries au blasphème sans même étayer ou expliquer. . .

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Silent_Innocence

Bof c’est loin d’etre blasphématoire ca remet en cause aucun des principes du bouddhisme écrits par les disciples de Siddhârta, je le prends comme une explication en vers de l’Histoire de Bouddha, pour le moins bien rédigée. . . tu cries au blasphème sans avoir l’air de savoir pourquoi. . . si ce qu’il a écrit sontdes âneries le bouddhisme l’es aussi et toi meme tu fais partie de ces gosses ou adultes qui critiquent le bouddhisme. . . fondes tes pensées avant de les étayer. . . simple conseil. .
Amicalement,
Richard. .

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Sheron

Vieux et affaibli
Nous le serons aussi

Les chemins parcouru
Seront sous différente vue

Avant notre mort
Nous demandons rien est ce un tors

Alors parmis nos silence
Dans une joies immense

Peut être nous repenserons
On se poème perfection

Avant de se refermer
Pour aller éternellement nous couché

Que se soit bouddha ou pas
A quel que part on se retrouvera……….

Amitié

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Julién

Bravo c’est magnfiquement dit !! tu as beaucoup de talent !!
Amitié !
Ju.

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Julién

Bravo c’est magnfiquement dit !! tu as beaucoup de talent !!
Amitié !
Ju.