Poeme-France : Lecture Écrit Oubli

Prose : Image Inventée

Prose Oubli
Publié le 11/01/2018 21:22

L'écrit contient 341 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Fuiteenavant

Image Inventée

L’on retrouvera… Nos connexions s’échappant au-delà de ma mémoire
Tu te trouves encore près de moi et joue avec la peinture de notre histoire
Art qui s’est vêtu de noir, qui s’évertue à penser à ce qu’il y entre nos corps, de l’air…
Sur ton visage en mouvement. Ces lèvres violettes qui me parlaient
Avec douceur, ton sang brulant me manque et sans que tu entres en moi
Je sens une seconde fois tes yeux se poser sur ma courbure
Je ne pense qu’à toi, toujours dans mes bras, derrière un monde sans amour
Où te caches-tu ? Je sais que tu partiras loin de moi, pourtant dans ma vie
Tu restes partout, sous mes couettes chaudes, plumes innocentes se sont tassées
Et tu te noies au travers de mes mirages, le voici :
Sombre sorcier je te cherche dansant à mes côtés, un fantasme de séduction
Et de bonheur. Je n’ai jamais vu aussi beau que toi, et tu resteras celui que je dessine
Dans mes nuits solitaires, celui que je touche lorsque je me touche moi-même
Je ne veux pourtant pas voir la silhouette qui m’a quitté, mais j’espère croiser plus d’une fois
ton sourire lorsque nous dansions jusqu’à s’oublier, j’invente ta peau huilée
Qui se meut dans le flou de mon imagination, Je ne respire que ton odeur
À l’intérieur de celle qui m’a tant fait pleurer. L’on quitte parfois la tristesse
Pour rencontrer son ami le fantasme du bonheur. Espérer en silence pour te voir
Te coller à moi, et arrêter le temps, sans réalité juste ton souffle me suffit
À nous créer un souvenir en commun, sur les rythmes de l’Afrique
Focus sur ton regard, l’univers bleu et blanc au fin fond de ton œil noir.
Planète de rêve, que je désire prendre dans mes mains, ce monde intangible
Tu restes mon dernier espoir d’harmonie mais celui-ci je ne veux plus qu’il disparaisse
  • Phonétique : Image Inventée

    lɔ̃ ʁətʁuvəʁa… no kɔnεksjɔ̃ seʃapɑ̃ o dəla də ma memwaʁə
    ty tə tʁuvəz- ɑ̃kɔʁə pʁε də mwa e ʒu avεk la pɛ̃tyʁə də nɔtʁə istwaʁə
    aʁ ki sε vεty də nwaʁ, ki sevεʁtɥ a pɑ̃se a sə kil i ɑ̃tʁə no kɔʁ, də lεʁ…
    syʁ tɔ̃ vizaʒə ɑ̃ muvəmɑ̃. sε lεvʁə- vjɔlεtə ki mə paʁlε
    avεk dusœʁ, tɔ̃ sɑ̃ bʁylɑ̃ mə mɑ̃kə e sɑ̃ kə ty ɑ̃tʁəz- ɑ̃ mwa
    ʒə sɑ̃sz- ynə səɡɔ̃də fwa tεz- iø sə poze syʁ ma kuʁbyʁə
    ʒə nə pɑ̃sə ka twa, tuʒuʁ dɑ̃ mε bʁa, dəʁjεʁə œ̃ mɔ̃də sɑ̃z- amuʁ
    u tə kaʃə ty ? ʒə sε kə ty paʁtiʁa lwɛ̃ də mwa, puʁtɑ̃ dɑ̃ ma vi
    ty ʁεstə paʁtu, su mε kuεtə ʃodə, plyməz- inɔsɑ̃tə sə sɔ̃ tase
    e ty tə nwaz- o tʁavεʁ də mε miʁaʒə, lə vwasi :
    sɔ̃bʁə sɔʁsje ʒə tə ʃεʁʃə dɑ̃sɑ̃ a mε kote, œ̃ fɑ̃tasmə də sedyksjɔ̃
    e də bɔnœʁ. ʒə nε ʒamε vy osi bo kə twa, e ty ʁεstəʁa səlɥi kə ʒə desinə
    dɑ̃ mε nɥi sɔlitεʁə, səlɥi kə ʒə tuʃə lɔʁskə ʒə mə tuʃə mwa mεmə
    ʒə nə vø puʁtɑ̃ pa vwaʁ la siluεtə ki ma kite, mε ʒεspεʁə kʁwaze plys dynə fwa
    tɔ̃ suʁiʁə lɔʁskə nu dɑ̃sjɔ̃ ʒyska sublje, ʒɛ̃vɑ̃tə ta po ɥile
    ki sə mø dɑ̃ lə flu də mɔ̃n- imaʒinasjɔ̃, ʒə nə ʁεspiʁə kə tɔ̃n- ɔdœʁ
    a lɛ̃teʁjœʁ də sεllə ki ma tɑ̃ fε pləʁe. lɔ̃ kitə paʁfwa la tʁistεsə
    puʁ ʁɑ̃kɔ̃tʁe sɔ̃n- ami lə fɑ̃tasmə dy bɔnœʁ. εspeʁe ɑ̃ silɑ̃sə puʁ tə vwaʁ
    tə kɔle a mwa, e aʁεte lə tɑ̃, sɑ̃ ʁealite ʒystə tɔ̃ suflə mə syfi
    a nu kʁee œ̃ suvəniʁ ɑ̃ kɔmœ̃, syʁ lε ʁitmə də lafʁikə
    fɔkys syʁ tɔ̃ ʁəɡaʁ, lynive blø e blɑ̃ o fɛ̃ fɔ̃ də tɔ̃n- œj nwaʁ.
    planεtə də ʁεvə, kə ʒə deziʁə pʁɑ̃dʁə dɑ̃ mε mɛ̃, sə mɔ̃də ɛ̃tɑ̃ʒiblə
    ty ʁεstə mɔ̃ dεʁnje εspwaʁ daʁmɔni mε səlɥi si ʒə nə vø plys kil dispaʁεsə

Historique des Modifications

12/01/2018 06:53
11/01/2018 21:26
11/01/2018 21:23

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
24/01/2018Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.