Poeme-France : Lecture Écrit Opinion

Prose : Urolague Ou Scatophage ?

Prose Opinion
Publié le 07/11/2017 19:11

L'écrit contient 262 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Gilbertilo

Urolague Ou Scatophage ?

D’aucuns s’ en défendront ! Pourtant notre chère république une et indivisible, soucieuse de la santé et plus sûrement de l’hygiène publique, de la sécurité alimentaire, attentive à la justice et il y a peu de temps encore au mérite des uns et des autres, produit en masse des suceurs, lécheurs de tous poils à tous les étages de la société avec ou sans ascenseur social. Encore souffriraient-ils d’une pathologie, une pratique sexuelle déviante bien trop rare pour leur accorder le bénéfice du doute ! Non il s’agit d’une volonté délibérée de soumission, d’allégeance au chef du moment, par faiblesse, par goût ou par calcul. Les circonstances atténuantes si souvent évoquées au prétoire ne seront ici pas retenues. Car enfin rien ne justifie la servilité, le zèle exacerbé, parfois criminel. Si les grands panégyristes et autres éminences grises fréquentent assidûment les cabinets de tous bords, accessoirement leurs petits coins, les cercles aux sofas moelleux et les banquettes plus rigides des directoires, les petits trous du cul qui eux aussi se sont assis sur un tas de choses depuis des lunes et des lunes, loin des ors de la république se cantonnent à jouer les bons petits soldats en mettant des galons à leurs supérieurs et la fourragère là où on ne l’attend pas. Le savent-ils les thuriféraires font long feu, les apprentis proctologues et tous les fureteurs du slip ne se mettent jamais les « écouteurs » dans la poche ! Le pouvoir aussi nauséabond soit-il ne se satisfait ni de la faiblesse ni de la lâcheté !
  • Phonétique : Urolague Ou Scatophage ?

    dokœ̃ sɑ̃ defɑ̃dʁɔ̃ ! puʁtɑ̃ nɔtʁə ʃεʁə ʁepyblikə ynə e ɛ̃diviziblə, susjøzə də la sɑ̃te e plys syʁəmɑ̃ də liʒjεnə pyblikə, də la sekyʁite alimɑ̃tεʁə, atɑ̃tivə a la ʒystisə e il i a pø də tɑ̃z- ɑ̃kɔʁə o meʁitə dεz- œ̃ e dεz- otʁə, pʁɔdɥi ɑ̃ masə dε sysœʁ, leʃœʁ də tus pwalz- a tus lεz- etaʒə də la sɔsjete avεk u sɑ̃z- asɑ̃sœʁ sɔsjal. ɑ̃kɔʁə sufʁiʁε til dynə patɔlɔʒi, ynə pʁatikə sεksɥεllə devjɑ̃tə bjɛ̃ tʁo ʁaʁə puʁ lœʁ akɔʁde lə benefisə dy dutə ! nɔ̃ il saʒi dynə vɔlɔ̃te delibeʁe də sumisjɔ̃, daleʒɑ̃sə o ʃεf dy mɔmɑ̃, paʁ fεblεsə, paʁ ɡu u paʁ kalkyl. lε siʁkɔ̃stɑ̃səz- atenɥɑ̃tə si suvɑ̃ evɔkez- o pʁetwaʁə nə səʁɔ̃ isi pa ʁətənɥ. kaʁ ɑ̃fɛ̃ ʁjɛ̃ nə ʒystifi la sεʁvilite, lə zεlə εɡzasεʁbe, paʁfwa kʁiminεl. si lε ɡʁɑ̃ paneʒiʁistəz- e otʁəz- eminɑ̃sə ɡʁizə fʁekɑ̃te asidyme lε kabinε də tus bɔʁd, akseswaʁəmɑ̃ lœʁ pəti kwɛ̃, lε sεʁkləz- o sɔfa mwaløz- e lε bɑ̃kεtə plys ʁiʒidə dε diʁεktwaʁə, lε pəti tʁus dy kyl ki øz- osi sə sɔ̃t- asi syʁ œ̃ tas də ʃozə dəpɥi dε lynəz- e dε lynə, lwɛ̃ dεz- ɔʁs də la ʁepyblikə sə kɑ̃tɔne a ʒue lε bɔ̃ pəti sɔldaz- ɑ̃ mεtɑ̃ dε ɡalɔ̃z- a lœʁ sypeʁjœʁz- e la fuʁʁaʒεʁə la u ɔ̃ nə latɑ̃ pa. lə save til lε tyʁifeʁεʁə fɔ̃ lɔ̃ fø, lεz- apʁɑ̃ti pʁɔktɔlɔɡz- e tus lε fyʁətœʁ dy slip nə sə mεte ʒamε ləs « ekutəʁs » dɑ̃ la poʃə ! lə puvwaʁ osi nozeabɔ̃ swa til nə sə satisfε ni də la fεblεsə ni də la laʃəte !

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/06/2020Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.