Poeme-France : Lecture Écrit Paradoxe

Prose : Pensée Égarée

Prose Paradoxe
Publié le 05/11/2017 15:12

L'écrit contient 126 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Kraft42

Pensée Égarée

Si on mène les ânes avec une carotte et les chevaux avec un mors,
Les femmes, elles, mènent les hommes par le bout du nez ou par la queue.
Le résultat est le même, me direz-vous.
Que l’on soit âne, canasson ou étalon, elles nous emmènent ou elles le désirent…
Et si notre virilité nous amène parfois à ruer dans les brancards
C’est bien souvent la queue entre les jambes qu’on nous ramène au bercail,
Car curieusement, il y plus de chemins qui mènent à l’écurie qu’à Rome…
Seulement l’avantage d’être mené par la queue, c’est qu’au bout, il y a parfois une compensation.
Car ce n’est pas toujours l’âne qui croque la carotte…
  • Phonétique : Pensée Égarée

    si ɔ̃ mεnə lεz- anəz- avεk ynə kaʁɔtə e lε ʃəvoz- avεk œ̃ mɔʁ,
    lε famə, εllə, mεne lεz- ɔmə paʁ lə bu dy nez- u paʁ la kø.
    lə ʁezylta ε lə mεmə, mə diʁe vu.
    kə lɔ̃ swa anə, kanasɔ̃ u etalɔ̃, εllə nuz- ɑ̃mεne u εllə lə deziʁe…
    e si nɔtʁə viʁilite nuz- amεnə paʁfwaz- a ʁye dɑ̃ lε bʁɑ̃kaʁd
    sε bjɛ̃ suvɑ̃ la kø ɑ̃tʁə lε ʒɑ̃bə kɔ̃ nu ʁamεnə o bεʁkaj,
    kaʁ kyʁjøzəmɑ̃, il i plys də ʃəmɛ̃ ki mεne a lekyʁi ka ʁɔmə…
    sələmɑ̃ lavɑ̃taʒə dεtʁə məne paʁ la kø, sε ko bu, il i a paʁfwaz- ynə kɔ̃pɑ̃sasjɔ̃.
    kaʁ sə nε pa tuʒuʁ lanə ki kʁɔkə la kaʁɔtə…

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
05/11/2017 16:00Pseudo

Haha 🙂

Auteur de Poésie
05/11/2017 17:26Tulipe Noire

j’ai apprécié ton joli écrit tout près de la réalité que vive certains hommes et même femmes, merci du partage et plaisir de lecture, mes amitiés.

Auteur de Poésie
05/11/2017 21:22Nadja Dream

Bravo plein d’humour. .. je vais m’abstenir de commenter plus longuement 😀. ...