Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Désillusions

Poème - Sans Thème -
Publié le 30/05/2004 00:00

L'écrit contient 257 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Rondeau redoublé.

Poete : Kugaiji

Désillusions

Cela fait longtemps que je ne crois plus en l’avenir
On pense à ses bonheurs qui, je sais, ne vont revenir
On a cru, on a vu, on a vécu des vies perdues
On s’est découvert, appréciés puis on a disparu

Quoiqu’il y ait eu, on a tous préféré oublier
Mais ce monde est perdu, aucun souci n’est éthéré
Que joie laisse place à l’ennui, à la mélancolie
Puis enfin à la peur, aux haines, le lot de la vie…

Tout porte à croire que nos espoirs sont finalement vains
Que ce en quoi on a cru, nos rêves n’étaient divins
Volent les jours heureux, ne demeurant que temps obscurs
Tout est si gris, si triste, si froid, les craintes perdurent

Quoiqu’il y ait eu, on a tous préféré oublier
Mais ce monde est perdu, aucun souci n’est éthéré
Que la joie laisse place à l’ennui, à la mélancolie
Puis enfin à la peur, à la haine, le lot de la vie…

J’ai oublié maintenant pourquoi et comment j’ai cru
Rêvant d’une vie en rose, non en cet espoir déchu
Mais même la douleur est devenue trop banale
On subit, on survit mais on erre, omis des étoiles

Quoiqu’il y ait eu, on a tous appris à oublier
En ce monde perdu, plus rien ne paraît éthéré
La joie a fait place à l’ennui, à la mélancolie
On ne croit qu’à la peur, qu’à la haine, le lot de la vie…
  • Pieds Hyphénique: Désillusions

    ce=la=fait=long=temps=que=je=ne=crois=plus=en=la=ve=nir 14
    on=pense=à=ses=bon=heurs=qui=je=sais=ne=vont=re=ve=nir 14
    on=a=cru=on=a=vu=on=a=vé=cu=des=vies=per=dues 14
    on=sest=dé=cou=vert=ap=pré=ciés=puis=on=a=dis=pa=ru 14

    quoi=quil=y=ait=eu=on=a=tous=pré=fé=ré=ou=bli=er 14
    mais=ce=monde=est=per=du=au=cun=sou=ci=nest=é=thé=ré 14
    que=joie=laisse=pla=ce=à=len=nui=à=la=mé=lan=co=lie 14
    puis=en=fin=à=la=peur=aux=hai=nes=le=lot=de=la=vie 14

    tout=porteà=croi=re=que=nos=es=poirs=sont=fi=na=le=ment=vains 14
    que=ce=en=quoi=on=a=cru=nos=rê=ves=né=taient=di=vins 14
    vo=lent=les=jours=heu=reux=ne=de=meu=rant=que=temps=obs=curs 14
    tout=est=si=gris=si=tris=te=si=froid=les=crain=tes=per=durent 14

    quoi=quil=y=ait=eu=on=a=tous=pré=fé=ré=ou=bli=er 14
    mais=ce=monde=est=per=du=au=cun=sou=ci=nest=é=thé=ré 14
    que=la=joie=laisse=pla=ceà=len=nui=à=la=mé=lan=co=lie 14
    puis=en=fin=à=la=peur=à=la=haine=le=lot=de=la=vie 14

    jai=ou=bli=é=main=te=nant=pour=quoi=et=com=ment=jai=cru 14
    rê=vant=du=ne=vie=en=rose=non=en=cet=es=poir=dé=chu 14
    mais=mê=me=la=dou=leur=est=de=ve=nue=trop=ba=na=le 14
    on=su=bit=on=sur=vit=mais=on=erre=o=mis=des=é=toiles 14

    quoi=quil=y=ait=eu=on=a=tous=ap=pris=à=ou=bli=er 14
    en=ce=mon=de=per=du=plus=rien=ne=pa=raît=é=thé=ré 14
    la=joie=a=fait=place=à=len=nui=à=la=mé=lan=co=lie 14
    on=ne=croit=quà=la=peur=quà=la=haine=le=lot=de=la=vie 14
  • Phonétique : Désillusions

    səla fε lɔ̃tɑ̃ kə ʒə nə kʁwa plysz- ɑ̃ lavəniʁ
    ɔ̃ pɑ̃sə a sε bɔnœʁ ki, ʒə sε, nə vɔ̃ ʁəvəniʁ
    ɔ̃n- a kʁy, ɔ̃n- a vy, ɔ̃n- a veky dε vi pεʁdɥ
    ɔ̃ sε dekuvεʁ, apʁesje pɥiz- ɔ̃n- a dispaʁy

    kwakil i ε y, ɔ̃n- a tus pʁefeʁe ublje
    mε sə mɔ̃də ε pεʁdy, okœ̃ susi nεt- eteʁe
    kə ʒwa lεsə plasə a lɑ̃nɥi, a la melɑ̃kɔli
    pɥiz- ɑ̃fɛ̃ a la pœʁ, o-εnə, lə lo də la vi…

    tu pɔʁtə a kʁwaʁə kə noz- εspwaʁ sɔ̃ finaləmɑ̃ vɛ̃
    kə sə ɑ̃ kwa ɔ̃n- a kʁy, no ʁεvə netε divɛ̃
    vɔle lε ʒuʁz- œʁø, nə dəməʁɑ̃ kə tɑ̃z- ɔpskyʁ
    tut- ε si ɡʁi, si tʁistə, si fʁwa, lε kʁɛ̃tə pεʁdyʁe

    kwakil i ε y, ɔ̃n- a tus pʁefeʁe ublje
    mε sə mɔ̃də ε pεʁdy, okœ̃ susi nεt- eteʁe
    kə la ʒwa lεsə plasə a lɑ̃nɥi, a la melɑ̃kɔli
    pɥiz- ɑ̃fɛ̃ a la pœʁ, a la-εnə, lə lo də la vi…

    ʒε ublje mɛ̃tənɑ̃ puʁkwa e kɔmɑ̃ ʒε kʁy
    ʁεvɑ̃ dynə vi ɑ̃ ʁozə, nɔ̃ ɑ̃ sεt εspwaʁ deʃy
    mε mεmə la dulœʁ ε dəvənɥ tʁo banalə
    ɔ̃ sybi, ɔ̃ syʁvi mεz- ɔ̃n- eʁə, ɔmi dεz- etwalə

    kwakil i ε y, ɔ̃n- a tusz- apʁiz- a ublje
    ɑ̃ sə mɔ̃də pεʁdy, plys ʁjɛ̃ nə paʁε eteʁe
    la ʒwa a fε plasə a lɑ̃nɥi, a la melɑ̃kɔli
    ɔ̃ nə kʁwa ka la pœʁ, ka la-εnə, lə lo də la vi…
  • Pieds Phonétique : Désillusions

    sə=la=fε=lɔ̃=tɑ̃=kə=ʒə=nə=kʁwa=plys=zɑ̃=la=və=niʁ 14
    ɔ̃=pɑ̃sə=a=sε=bɔ=nœʁ=ki=ʒə=sε=nə=vɔ̃=ʁə=və=niʁ 14
    ɔ̃=na=kʁy=ɔ̃=na=vy=ɔ̃=na=ve=ky=dε=vi=pεʁdɥ 13
    ɔ̃=sε=de=ku=vεʁ=a=pʁe=sje=pɥi=zɔ̃=na=dis=pa=ʁy 14

    kwa=kil=i=ε=y=ɔ̃=na=tus=pʁe=fe=ʁe=u=blj=e 14
    mεsə=mɔ̃=də=ε=pεʁ=dy=o=kœ̃=su=si=nε=te=te=ʁe 14
    kə=ʒwa=lεsə=pla=sə=a=lɑ̃n=ɥi=a=la=me=lɑ̃=kɔ=li 14
    pɥi=zɑ̃=fɛ̃=a=la=pœʁ=o-ε=nə=lə=lo=də=la=vi 14

    tu=pɔʁtəa=kʁwa=ʁə=kə=no=zεs=pwaʁ=sɔ̃=fi=na=lə=mɑ̃=vɛ̃ 14
    kə=sə=ɑ̃=kwa=ɔ̃=na=kʁy=no=ʁε=və=ne=tε=di=vɛ̃ 14
    vɔ=le=lε=ʒuʁ=zœ=ʁø=nə=də=mə=ʁɑ̃=kə=tɑ̃=zɔp=skyʁ 14
    tu=tε=si=ɡʁi=si=tʁistə=si=fʁwa=lε=kʁɛ̃=tə=pεʁ=dy=ʁe 14

    kwa=kil=i=ε=y=ɔ̃=na=tus=pʁe=fe=ʁe=u=blj=e 14
    mεsə=mɔ̃=də=ε=pεʁ=dy=o=kœ̃=su=si=nε=te=te=ʁe 14
    kə=la=ʒwa=lεsə=pla=səa=lɑ̃n=ɥi=a=la=me=lɑ̃=kɔ=li 14
    pɥi=zɑ̃=fɛ̃=a=la=pœʁ=a=la-εnə=lə=lo=də=la=vi 14

    ʒε=u=blj=e=mɛ̃=tə=nɑ̃=puʁ=kwa=e=kɔ=mɑ̃=ʒε=kʁy 14
    ʁε=vɑ̃=dy=nə=vi=ɑ̃=ʁozə=nɔ̃=ɑ̃=sεt=εs=pwaʁ=de=ʃy 14
    mε=mε=mə=la=du=lœ=ʁə=ε=də=vənɥ=tʁo=ba=na=lə 14
    ɔ̃=sy=bi=ɔ̃=syʁ=vi=mε=zɔ̃=neʁə=ɔ=mi=dε=ze=twalə 14

    kwa=kil=i=ε=y=ɔ̃=na=tus=za=pʁi=za=u=blj=e 14
    ɑ̃=sə=mɔ̃=də=pεʁ=dy=plys=ʁjɛ̃=nə=pa=ʁε=e=te=ʁe 14
    la=ʒwa=a=fε=plasə=a=lɑ̃n=ɥi=a=la=me=lɑ̃=kɔ=li 14
    ɔ̃nə=kʁwa=ka=la=pœʁ=ka=la-ε=nə=lə=lo=də=la=vi 14

PostScriptum

Un vieux poème, mon deuxième, en fait. . . ^^
Un peu sombre, quoique. . . ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Sheron

Le lot de vie

Le tiens un peu noirceur
Tu es jumeau de la peur
Tu as remplacé la joie
Par l’ennui et la mélancolie
Mais d’autre chose t’offre la vie
Au couleur multiple de l’arc en ciel
Amour amitié des mots que tu as oublié
Pourtant comme une louange est éternelle
Tu ne veux plus y croire mais ne peux l’ignoré

Amitié

Auteur de Poésie
31/05/2004 00:00Khalil

la vie est pleine de bonheur pour celui qui sait la vivre.
je respecte ton talent.

Auteur de Poésie
28/08/2004 00:00Bardamu

un peu sombre, c’est sur, mais réussi, c’est sur aussi