Poeme-France : Lecture Écrit Admiration

Poeme : Le Jour De Noël, Où J’Ai Rencontré Dieu

Poème Admiration
Publié le 06/12/2017 11:15

L'écrit contient 452 mots qui sont répartis dans 8 strophes.

Poete : Lisador

A Propos du Poeme

J'en profite, alors que je vous tiens
De vous parler de cette belle personne qui est morte ce matin
Un grand nom de la chanson
Et de monsieur Jean D'Ormesson
Chacun dans des registres bien différents
Mais qui ont, à coup sûr, marqué beaucoup de gens
Deux grands noms qui forcent le respect
Juste 3 mots pour vous dire "Reposez en paix"

Le Jour De Noël, Où J’Ai Rencontré Dieu

Le soir de Noël
En chantant une énième ritournelle
Je préparais le repas de la soirée
Et d’un coup, une lumière hallucinante me caressa le nez

Bonjour Martin, as-tu fini tes préparatifs ?
Je restais planter là, dubitatif
« Mais je n’ose y croire »
« Si c’est moi, peux-tu me donner à boire »
J’ai le gosier sec, et le voyage m’a un peu ensuqué
Je lui sers un grand verre de whisky
Bouteille déjà bien entamée
Décidemment, je commence bien la nuit

« - Que me vaut l’honneur de votre visite dans mon humble demeure ? »
« - Tu sais, ta vie, je la connais par cœur
Je te vois de là-haut
En, général, tu suis bien le troupeau
Mais là, tu prends un mauvais chemin »
Il me dit ça, à moi, le bon samaritain

« - Il y a des choses plus importantes dans la vie
Que de s’occuper de moi
Avez-vous vu ce qui se passe ici ?
Et les attaques deci delà »
« - Je vois tout, mais je ne peux rien faire
Ce sont des brebis égarées
Qui dans tous les pays, font la guerre
Je suis complètement impuissant
Devant ce déferlement sanguinolent
Je prie chaque jour
Pour que la paix revienne pour toujours
Et chacun devrait y mettre du sien
Pour que la terre tourne bien
Dieu ne peut pas tout ! »

« - Mais revenons à toi
Tu as invité ta famille pour fêter Noël ? »
« - Bah puisque vous voyez tout, j’ai même invité Adèle
Aujourd’hui, je la présente à mes parents
Une grosse surprise, les attend »
« - Bien, bien, mais là, n’est pas la question
Je suis venu pour ton petit problème »
« - Il n’y a pas de raison ! »
« - Ton problème d’addiction, ta petite vie de bohème
Tu n’es pas un cas isolé
Je peux et je vais t’aider »

Il posa, d’un coup, sa main sur mon visage
Et puis le trou noir, il m’emporte, alors dans son sillage
Je me réveille deux heures après
En ne pouvant m’expliquer ce qui vient de se passer
Ma bouteille de whisky complètement vide
Je suis plus que livide
J’ai eu des hallucinations, encore une fois
A cause de l’alcool, qui est bien présente, toujours là
C’est décidé, je fais une croix dessus
C’est fini, de ma vie, je ne boirai plus
Je deviendrai sobre, croix de bois, croix de fer, si je mens…

Je me lève enfin
Engourdi, mal aux main
Et un mot griffonné sur la table de la cuisine, attire toute mon attention
Je m’y approche, un peu à reculons
Et les yeux écarquillés, je lis :

Courage et crois en toi.
Je te souhaite un très joyeux Noël.
  • Pieds Hyphénique: Le Jour De Noël, Où J’Ai Rencontré Dieu

    le=soir=de=noël 4
    en=chan=tant=u=neé=niè=me=ri=tour=nelle 10
    je=pré=pa=rais=le=re=pas=de=la=soi=rée 11
    et=dun=coup=u=ne=lu=miè=re=hal=lu=ci=nan=te=me=ca=res=sa=le=nez 19

    bon=jour=mar=tin=as=tu=fi=ni=tes=pré=pa=ra=tif=s 14
    je=res=tais=plan=ter=là=du=bi=ta=tif 10
    mais=je=no=se=y=croi=re 7
    si=cest=moi=peux=tu=me=don=ner=à=boi=re 11
    jai=le=go=sier=sec=et=le=voy=a=ge=ma=un=peu=en=su=qué 16
    je=lui=sers=un=grand=ver=re=de=w=his=ky 11
    bou=tei=lle=dé=jà=bien=en=tamée 8
    dé=ci=dem=ment=je=com=men=ce=bien=la=nuit 11

    que=me=vaut=lhon=neur=de=vo=tre=vi=si=te=dans=mon=hum=ble=de=meu=re 18
    tu=sais=ta=vie=je=la=con=nais=par=cœur 10
    je=te=vois=de=là=haut 6
    en=gé=né=ral=tu=suis=bien=le=trou=peau 10
    mais=là=tu=prends=un=mau=vais=che=min 9
    il=me=dit=ça=à=moi=le=bon=sa=ma=ri=tain 12

    il=y=a=des=cho=ses=plus=im=por=tan=tes=dans=la=vie 14
    que=de=soc=cu=per=de=moi 7
    avez=vous=vu=ce=qui=se=pas=se=i=ci 10
    et=les=at=ta=ques=de=ci=de=là 9
    je=vois=tout=mais=je=ne=peux=rien=faire 9
    ce=sont=des=bre=bis=é=ga=rées 8
    qui=dans=tous=les=pa=ys=font=la=guerre 9
    je=suis=com=plè=te=ment=im=puis=sant 9
    de=vant=ce=dé=fer=le=ment=san=gui=nolent 10
    je=prie=cha=que=jour 5
    pour=que=la=paix=re=vien=ne=pour=tou=jours 10
    et=cha=cun=de=vrait=y=met=tre=du=sien 10
    pour=que=la=ter=re=tour=ne=bien 8
    dieu=ne=peut=pas=tout 5

    mais=re=ve=nons=à=toi 6
    tu=as=in=vi=té=ta=fa=mil=le=pour=fê=ter=noël 13
    bah=puis=que=vous=voyez=tout=jai=mê=me=in=vi=té=a=dèle 14
    au=jourd=hui=je=la=pré=sen=teà=mes=pa=rents 11
    u=ne=gros=se=sur=pri=se=les=at=tend 10
    bien=bien=mais=là=nest=pas=la=ques=ti=on 10
    je=suis=ve=nu=pour=ton=pe=tit=pro=blè=me 11
    il=ny=a=pas=de=rai=son 7
    ton=pro=blè=me=dad=dic=tion=ta=pe=ti=te=vie=de=bo=hème 15
    tu=nes=pas=un=cas=i=so=lé 8
    je=peux=et=je=vais=tai=der 7

    il=po=sa=dun=coup=sa=main=sur=mon=vi=sage 11
    et=puis=le=trou=noir=il=mem=por=te=a=lors=dans=son=sillage 14
    je=me=ré=vei=lle=deux=heu=res=a=près 10
    en=ne=pou=vant=mex=pli=quer=ce=qui=vient=de=se=pas=ser 14
    ma=bou=tei=lle=de=w=his=ky=com=plè=te=ment=vide 13
    je=suis=plus=que=li=vide 6
    jai=eu=des=hal=lu=ci=na=tions=en=co=reu=ne=fois 13
    a=cau=se=de=lal=cool=qui=est=bien=pré=sen=te=tou=jours=là 15
    cest=dé=ci=dé=je=fais=u=ne=croix=des=sus 11
    cest=fi=ni=de=ma=vie=je=ne=boi=rai=plus 11
    je=de=vien=drai=so=bre=croix=de=bois=croix=de=fer=si=je=mens 15

    je=me=lè=veen=fin 5
    en=gour=di=mal=aux=main 6
    et=un=mot=grif=fon=né=sur=la=ta=ble=de=la=cui=si=ne=at=ti=re=tou=te=mon=at=ten=ti=on 25
    je=my=ap=pro=che=un=peu=à=re=cu=lons 11
    et=les=y=eux=é=car=quillés=je=lis 9

    cou=ra=geet=crois=en=toi 6
    je=te=sou=hai=teun=très=joy=eux=noël 9
  • Phonétique : Le Jour De Noël, Où J’Ai Rencontré Dieu

    lə swaʁ də nɔεl
    ɑ̃ ʃɑ̃tɑ̃ ynə enjεmə ʁituʁnεllə
    ʒə pʁepaʁε lə ʁəpa də la swaʁe
    e dœ̃ ku, ynə lymjεʁə-alysinɑ̃tə mə kaʁesa lə ne

    bɔ̃ʒuʁ maʁtɛ̃, a ty fini tε pʁepaʁatif ?
    ʒə ʁεstε plɑ̃te la, dybitatif
    « mε ʒə nozə i kʁwaʁə »
    « si sε mwa, pø ty mə dɔne a bwaʁə »
    ʒε lə ɡozje sεk, e lə vwajaʒə ma œ̃ pø ɑ̃syke
    ʒə lɥi sεʁz- œ̃ ɡʁɑ̃ veʁə də wiski
    butεjə deʒa bjɛ̃ ɑ̃tame
    desidamɑ̃, ʒə kɔmɑ̃sə bjɛ̃ la nɥi

    « kə mə vo lɔnœʁ də vɔtʁə vizitə dɑ̃ mɔ̃n- œ̃blə dəməʁə ? »
    « ty sε, ta vi, ʒə la kɔnε paʁ kœʁ
    ʒə tə vwa də la-o
    ɑ̃, ʒeneʁal, ty sɥi bjɛ̃ lə tʁupo
    mε la, ty pʁɑ̃z- œ̃ movε ʃəmin »
    il mə di sa, a mwa, lə bɔ̃ samaʁitɛ̃

    « il i a dε ʃozə plysz- ɛ̃pɔʁtɑ̃tə dɑ̃ la vi
    kə də sɔkype də mwa
    ave vu vy sə ki sə pasə isi ?
    e lεz- atak dəsi dəla »
    « ʒə vwa tu, mε ʒə nə pø ʁjɛ̃ fεʁə
    sə sɔ̃ dε bʁəbiz- eɡaʁe
    ki dɑ̃ tus lε pεi, fɔ̃ la ɡeʁə
    ʒə sɥi kɔ̃plεtəmɑ̃ ɛ̃pɥisɑ̃
    dəvɑ̃ sə defεʁləmɑ̃ sɑ̃ɡinɔle
    ʒə pʁi ʃakə ʒuʁ
    puʁ kə la pε ʁəvjεnə puʁ tuʒuʁ
    e ʃakœ̃ dəvʁε i mεtʁə dy sjɛ̃
    puʁ kə la teʁə tuʁnə bjɛ̃
    djø nə pø pa tu ! »

    « mε ʁəvənɔ̃z- a twa
    ty a ɛ̃vite ta famijə puʁ fεte nɔεl ? »
    « ba pɥiskə vu vwaje tu, ʒε mεmə ɛ̃vite adεlə
    oʒuʁdɥi, ʒə la pʁezɑ̃tə a mε paʁɑ̃
    ynə ɡʁɔsə syʁpʁizə, lεz- atεnd »
    « bjɛ̃, bjɛ̃, mε la, nε pa la kεstjɔ̃
    ʒə sɥi vəny puʁ tɔ̃ pəti pʁɔblεmə »
    « il ni a pa də ʁεzɔ̃ ! »
    « tɔ̃ pʁɔblεmə dadiksjɔ̃, ta pətitə vi də bɔεmə
    ty nε pa œ̃ ka izɔle
    ʒə pøz- e ʒə vε tεdəʁ »

    il poza, dœ̃ ku, sa mɛ̃ syʁ mɔ̃ vizaʒə
    e pɥi lə tʁu nwaʁ, il mɑ̃pɔʁtə, alɔʁ dɑ̃ sɔ̃ sijaʒə
    ʒə mə ʁevεjə dø œʁz- apʁε
    ɑ̃ nə puvɑ̃ mεksplike sə ki vjɛ̃ də sə pase
    ma butεjə də wiski kɔ̃plεtəmɑ̃ vidə
    ʒə sɥi plys kə lividə
    ʒε y dεz- alysinasjɔ̃, ɑ̃kɔʁə ynə fwa
    a kozə də lalkɔl, ki ε bjɛ̃ pʁezɑ̃tə, tuʒuʁ la
    sε deside, ʒə fεz- ynə kʁwa dəsy
    sε fini, də ma vi, ʒə nə bwaʁε plys
    ʒə dəvjɛ̃dʁε sɔbʁə, kʁwa də bwa, kʁwa də fεʁ, si ʒə mɑ̃…

    ʒə mə lεvə ɑ̃fɛ̃
    ɑ̃ɡuʁdi, mal o mɛ̃
    e œ̃ mo ɡʁifɔne syʁ la tablə də la kɥizinə, atiʁə tutə mɔ̃n- atɑ̃sjɔ̃
    ʒə mi apʁoʃə, œ̃ pø a ʁəkylɔ̃
    e lεz- iøz- ekaʁkje, ʒə li :

    kuʁaʒə e kʁwaz- ɑ̃ twa.
    ʒə tə suεtə œ̃ tʁε ʒwajø nɔεl.
  • Pieds Phonétique : Le Jour De Noël, Où J’Ai Rencontré Dieu

    lə=swaʁ=də=nɔ=εl 5
    ɑ̃=ʃɑ̃=tɑ̃=y=nəe=njε=mə=ʁi=tuʁ=nεl=lə 11
    ʒə=pʁe=pa=ʁε=lə=ʁə=pa=də=la=swa=ʁe 11
    e=dœ̃=ku=y=nə=ly=mjε=ʁə-a=ly=si=nɑ̃=tə=mə=ka=ʁe=sa=lə=ne 18

    bɔ̃=ʒuʁ=maʁ=tɛ̃=a=ty=fi=ni=tε=pʁe=pa=ʁa=tif 13
    ʒə=ʁεs=tε=plɑ̃=te=la=dy=bi=ta=tif 10
    mε=ʒə=no=zə=i=kʁwa=ʁə 7
    si=sε=mwa=pø=ty=mə=dɔ=ne=a=bwa=ʁə 11
    ʒε=lə=ɡo=zj=e=sεk=e=lə=vwa=ja=ʒə=ma=œ̃=pø=ɑ̃=sy=ke 17
    ʒə=lɥi=sεʁ=zœ̃=ɡʁɑ̃=ve=ʁə=də=wis=ki 10
    bu=tε=jə=de=ʒa=bjɛ̃=ɑ̃=ta=me 9
    de=si=da=mɑ̃=ʒə=kɔ=mɑ̃=sə=bjɛ̃=la=nɥi 11

    kə=mə=vo=lɔ=nœʁ=də=vɔ=tʁə=vi=zi=tə=dɑ̃=mɔ̃=nœ̃=blə=də=mə=ʁə 18
    ty=sε=ta=vi=ʒə=la=kɔ=nε=paʁ=kœʁ 10
    ʒə=tə=vwa=də=la-o 5
    ɑ̃=ʒe=ne=ʁal=ty=sɥi=bjɛ̃=lə=tʁu=po 10
    mε=la=ty=pʁɑ̃=zœ̃=mo=vε=ʃə=min 9
    il=mə=di=sa=a=mwa=lə=bɔ̃=sa=ma=ʁi=tɛ̃ 12

    il=i=a=dε=ʃo=zə=plys=zɛ̃=pɔʁ=tɑ̃=tə=dɑ̃=la=vi 14
    kə=də=sɔ=ky=pe=də=mwa 7
    a=ve=vu=vy=sə=ki=sə=pa=sə=i=si 11
    e=lε=za=tak=də=si=də=la 8
    ʒə=vwa=tu=mε=ʒə=nə=pø=ʁjɛ̃=fε=ʁə 10
    sə=sɔ̃=dε=bʁə=bi=ze=ɡa=ʁe 8
    ki=dɑ̃=tus=lε=pε=i=fɔ̃=la=ɡe=ʁə 10
    ʒə=sɥi=kɔ̃=plε=tə=mɑ̃=ɛ̃p=ɥi=sɑ̃ 9
    də=vɑ̃=sə=de=fεʁ=lə=mɑ̃=sɑ̃=ɡi=nɔ=le 11
    ʒə=pʁi=ʃa=kə=ʒuʁ 5
    puʁ=kə=la=pε=ʁə=vjε=nə=puʁ=tu=ʒuʁ 10
    e=ʃa=kœ̃=də=vʁε=i=mε=tʁə=dy=sjɛ̃ 10
    puʁ=kə=la=te=ʁə=tuʁ=nə=bjɛ̃ 8
    djø=nə=pø=pa=tu 5

    mε=ʁə=və=nɔ̃=za=twa 6
    ty=a=ɛ̃=vi=te=ta=fa=mi=jə=puʁ=fε=te=nɔ=εl 14
    ba=pɥis=kə=vu=vwa=j=e=tu=ʒε=mε=mə=ɛ̃=vi=te=a=dε=lə 17
    o=ʒuʁ=dɥi=ʒə=la=pʁe=zɑ̃=təa=mε=pa=ʁɑ̃ 11
    y=nə=ɡʁɔ=sə=syʁ=pʁi=zə=lε=za=tεnd 10
    bjɛ̃=bjɛ̃=mε=la=nε=pa=la=kεs=tjɔ̃ 9
    ʒə=sɥi=və=ny=puʁ=tɔ̃=pə=ti=pʁɔ=blε=mə 11
    il=ni=a=pa=də=ʁε=zɔ̃ 7
    tɔ̃=pʁɔ=blε=mə=da=dik=sjɔ̃=ta=pə=ti=tə=vi=də=bɔ=ε=mə 16
    ty=nε=pa=œ̃=ka=i=zɔ=le 8
    ʒə=pø=ze=ʒə=vε=tε=dəʁ 7

    il=po=za=dœ̃=ku=sa=mɛ̃=syʁ=mɔ̃=vi=za=ʒə 12
    e=pɥi=lə=tʁu=nwaʁ=il=mɑ̃=pɔʁ=tə=a=lɔʁ=dɑ̃=sɔ̃=si=ja=ʒə 16
    ʒə=mə=ʁe=vε=jə=dø=œʁ=za=pʁε 9
    ɑ̃=nə=pu=vɑ̃=mεk=spli=ke=sə=ki=vjɛ̃=də=sə=pa=se 14
    ma=bu=tε=jə=də=wis=ki=kɔ̃=plε=tə=mɑ̃=vidə 12
    ʒə=sɥi=plys=kə=li=vi=də 7
    ʒε=y=dε=za=ly=si=na=sjɔ̃=ɑ̃=kɔ=ʁəy=nə=fwa 13
    a=ko=zə=də=lal=kɔl=ki=ε=bjɛ̃=pʁe=zɑ̃=tə=tu=ʒuʁ=la 15
    sε=de=si=de=ʒə=fε=zy=nə=kʁwa=də=sy 11
    sε=fi=ni=də=ma=vi=ʒə=nə=bwa=ʁε=plys 11
    ʒə=də=vjɛ̃=dʁε=sɔ=bʁə=kʁwa=də=bwa=kʁwa=də=fεʁ=si=ʒə=mɑ̃ 15

    ʒə=mə=lε=vəɑ̃=fɛ̃ 5
    ɑ̃=ɡuʁ=di=mal=o=mɛ̃ 6
    e=œ̃=mo=ɡʁi=fɔ=ne=syʁ=la=ta=blə=də=la=kɥi=zi=nə=a=ti=ʁə=tu=tə=mɔ̃=na=tɑ̃=sj=ɔ̃ 25
    ʒə=mi=a=pʁo=ʃə=œ̃=pø=a=ʁə=ky=lɔ̃ 11
    e=lε=zi=ø=ze=kaʁ=kj=e=ʒə=li 10

    ku=ʁa=ʒəe=kʁwa=zɑ̃=twa 6
    ʒə=tə=su=ε=təœ̃=tʁε=ʒwa=jø=nɔ=εl 10

Historique des Modifications

07/12/2017 07:11
06/12/2017 14:18
06/12/2017 12:37
06/12/2017 11:46

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
06/12/2017 19:06Nadja Dream

J’en buvais hier du whisky... la tête aujourd’hui gavée au lagavulin je suis au coca zéro... 🙂

Auteur de Poésie
07/12/2017 07:10Lisador

LOL..Comment dire, moi, je carbure au coca zéro, la bouteille noire ;-)) comme toi...Merci Nadja, d’être une fois de plus, passée par chez moi ;-))

Auteur de Poésie
07/12/2017 10:09Rien

Salut poétesse. J’adore cette façon que tu as d’écrire. C’est comme si je te voyais assise devant ton papier, les mots venant sans qu’on leur demande.
Cette histoire m’a touchée, et m’a rappelé un bref moment dans mon existence pathétique. Sans vouloir faire du m’as-tu vu, j’avais envie de la partager avec toi, 🙂

J’ai bu, j’ai vu

Cette histoire est réelle
Pas forcément très belle
Elle a fait qu’aujourd’hui
L’alcool n’est plus un ennui.

C’était il y a quelques mois
Je m’enivrais encor ces soirs
Où, me sentant vide, je crois
Le verre au vers contait l’espoir.

Mais l’ivresse ne venait plus
Il n’y avait que la douleur au ventre
Et cette nuit j’ai vu Jésus
Dans mon songe ? Non, en mon antre !

C’était une ombre dans ma cuisine
J’avançais sans trop de peur
Sans comprendre ma douleur
Ce pourquoi dans l’encre de ma mine.

Imbécilement, je lui présentais mon cul
Peut-être pour savoir qui il était
J’eus honte quand sa voix vint s’écouter
Me répondant clairement, Jésus...

Mais nulle religion en moi ?
Je me réveillais déjà réveillé
L’alcool dans mes entrailles bouillait
Cette présence m’offrait un choix.

Quelques soirées à boire, mais peu
N’étant plus ivre, à quoi bon ?
Je retrouvais mon âme au coin d’un feu
Petit à petit j’entendais au loin la raison.

Ce rêve étrange est toujours là
Dans ma mémoire, mon sang, l’envie
L’envie d’être sobre, l’envie d’au-delà
L’éveil en mon cœur... de poésie...

Je ne bois plus, je ne fume plus
Sans attendre je m’attends au carrefour
Peut-être d’un jour revoir Jésus
Sans religion, pour m’apprendre l’amour...

👍