Poeme-France : Lecture Écrit Être

Poeme : L’Ombre Et La Lumiere

Poème Être
Publié le 28/06/2012 18:31

L'écrit contient 268 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Tulipe Noire

L’Ombre Et La Lumiere

Je suis l’étranger
Venu d’outre-mer
Voiler de rameaux de rêves,
Ou pousse le feuillage de l’innocence
Du pur éclat du jour
Ou le tendre soleil, dans mon île vierge
Te séduira de son grand amour
Et la belle lune te contera
Les plus belles histoires
Je suis l’enfant du rose horizon
Qui dorme en paix, dans nos berges
J’erre de ville en ville
À travers les rues, sans rimes
Que la lumière à désertée
Où règne le mensonge,
Et brise le flot du temps
Avant le nom du jour
Je suis cet inconnu
Une écriture illisible
Devant tant d’aveuglement
Avec les jours âpres et farouches,
Je marche, sans voix, sans envie
Ou la raison sombrait,
Dans ses rubans d’ombres
Pleurant sans larme, mes souffrances
Je rentre et je sors de la même porte
De l’amertume et de la peur
Dans les lieux qui se répètent
Pareil à une feuille morte,
Que chassait le vent
Aucun mot, aucun alphabet,
Ne correspondait à mon être
Qu’émana la vague ultime du sort,
Je ne sais plus si j’ai existé
Et j’existe encore
Dans la vie, ce grand dictionnaire !
Un mot, un alphabet, ou une simple lettre
Dans l’ombre de ses recoins,
Je suis l’étranger, que le désespoir,
Portait dans sa litière
Des deux côtés, un abîme
Les regards froids et le silence
Qui cheminent dans les yeux de la haine
Et la nuit fumant mon corps
Crépitant de flammes
Que le temps regarda, sans peine
Sans savoir, un seul mot de mon être.
Le 24/06/2012**
  • Pieds Hyphénique: L’Ombre Et La Lumiere

    je=suis=lé=tran=ger 5
    ve=nu=dou=tre=mer 5
    voi=ler=de=ra=meaux=de=rê=ves 8
    ou=pous=se=le=feuil=lage=de=lin=no=cence 10
    du=pur=é=clat=du=jour 6
    ou=le=tendre=so=leil=dans=mon=î=le=vierge 10
    te=sé=dui=ra=de=son=grand=a=mour 9
    et=la=bel=le=lune=te=con=te=ra 9
    les=plus=bel=les=his=toi=res 7
    je=suis=len=fant=du=rose=ho=ri=zon 9
    qui=dor=me=en=paix=dans=nos=berges 8
    jer=re=de=vil=le=en=vi=lle 8
    à=tra=vers=les=rues=sans=ri=mes 8
    que=la=lu=mière=à=dé=ser=tée 8
    où=rè=gne=le=men=son=ge 7
    et=bri=se=le=flot=du=temps 7
    avant=le=nom=du=jour 5
    je=suis=cet=in=con=nu 6
    u=ne=é=cri=tu=re=illi=sible 8
    de=vant=tant=da=veu=gle=ment 7
    a=vec=les=jours=â=pres=et=fa=rouches 9
    je=mar=che=sans=voix=sans=en=vie 8
    ou=la=rai=son=som=brait 6
    dans=ses=ru=bans=dom=bres 6
    pleu=rant=sans=lar=me=mes=souf=frances 8
    je=rentreet=je=sors=de=la=mê=me=porte 9
    de=la=mer=tume=et=de=la=peur 8
    dans=les=lieux=qui=se=ré=pètent 7
    pa=reil=à=u=ne=feu=ille=morte 8
    que=chas=sait=le=vent 5
    au=cun=mot=au=cun=al=pha=bet 8
    ne=cor=res=pon=dait=à=mon=être 8
    qué=ma=na=la=va=gueul=time=du=sort 9
    je=ne=sais=plus=si=jai=exis=té 8
    et=jexis=te=en=co=re 6
    dans=la=vie=ce=grand=dic=tion=naire 8
    un=mot=un=al=phabet=ou=u=ne=sim=ple=lettre 11
    dans=lom=bre=de=ses=re=coins 7
    je=suis=lé=tran=ger=que=le=déses=poir 9
    por=tait=dans=sa=li=ti=è=re 8
    des=deux=cô=tés=un=a=bî=me 8
    les=re=gards=froids=et=le=si=lence 8
    qui=che=minent=dans=les=yeux=de=la=haine 9
    et=la=nuit=fu=mant=mon=corps 7
    cré=pi=tant=de=flam=mes 6
    que=le=temps=re=gar=da=sans=peine 8
    sans=sa=voir=un=seul=mot=de=mon=être 9
    le=vingt=quatre=s=la=sh=zé=ro=six=s=la=sh=deux=mille=dou=zeas=té=ris=que=as=té=ris=que=as=té=ris=que=as=té=risque 30
  • Phonétique : L’Ombre Et La Lumiere

    ʒə sɥi letʁɑ̃ʒe
    vəny dutʁə mεʁ
    vwale də ʁamo də ʁεvə,
    u pusə lə fœjaʒə də linɔsɑ̃sə
    dy pyʁ ekla dy ʒuʁ
    u lə tɑ̃dʁə sɔlεj, dɑ̃ mɔ̃n- ilə vjεʁʒə
    tə sedɥiʁa də sɔ̃ ɡʁɑ̃t- amuʁ
    e la bεllə lynə tə kɔ̃təʁa
    lε plys bεlləz- istwaʁə
    ʒə sɥi lɑ̃fɑ̃ dy ʁozə ɔʁizɔ̃
    ki dɔʁmə ɑ̃ pε, dɑ̃ no bεʁʒə
    ʒeʁə də vilə ɑ̃ vilə
    a tʁavεʁ lε ʁy, sɑ̃ ʁimə
    kə la lymjεʁə a dezεʁte
    u ʁεɲə lə mɑ̃sɔ̃ʒə,
    e bʁizə lə flo dy tɑ̃
    avɑ̃ lə nɔ̃ dy ʒuʁ
    ʒə sɥi sεt ɛ̃kɔny
    ynə ekʁityʁə iliziblə
    dəvɑ̃ tɑ̃ davøɡləmɑ̃
    avεk lε ʒuʁz- apʁəz- e faʁuʃə,
    ʒə maʁʃə, sɑ̃ vwa, sɑ̃z- ɑ̃vi
    u la ʁεzɔ̃ sɔ̃bʁε,
    dɑ̃ sε ʁybɑ̃ dɔ̃bʁə
    pləʁɑ̃ sɑ̃ laʁmə, mε sufʁɑ̃sə
    ʒə ʁɑ̃tʁə e ʒə sɔʁ də la mεmə pɔʁtə
    də lamεʁtymə e də la pœʁ
    dɑ̃ lε ljø ki sə ʁepεte
    paʁεj a ynə fœjə mɔʁtə,
    kə ʃasε lə vɑ̃
    okœ̃ mo, okœ̃ alfabε,
    nə kɔʁεspɔ̃dε a mɔ̃n- εtʁə
    kemana la vaɡ yltimə dy sɔʁ,
    ʒə nə sε plys si ʒε εɡziste
    e ʒεɡzistə ɑ̃kɔʁə
    dɑ̃ la vi, sə ɡʁɑ̃ diksjɔnεʁə !
    œ̃ mo, œ̃n- alfabε, u ynə sɛ̃plə lεtʁə
    dɑ̃ lɔ̃bʁə də sε ʁəkwɛ̃,
    ʒə sɥi letʁɑ̃ʒe, kə lə dezεspwaʁ,
    pɔʁtε dɑ̃ sa litjεʁə
    dε dø kote, œ̃n- abimə
    lε ʁəɡaʁd fʁwaz- e lə silɑ̃sə
    ki ʃəmine dɑ̃ lεz- iø də la-εnə
    e la nɥi fymɑ̃ mɔ̃ kɔʁ
    kʁepitɑ̃ də flamə
    kə lə tɑ̃ ʁəɡaʁda, sɑ̃ pεnə
    sɑ̃ savwaʁ, œ̃ səl mo də mɔ̃n- εtʁə.
    lə vɛ̃t- katʁə slaʃ zeʁo si- slaʃ dø milə duzə asteʁiskə asteʁiskə asteʁiskə asteʁiskə
  • Pieds Phonétique : L’Ombre Et La Lumiere

    ʒə=sɥi=le=tʁɑ̃=ʒe 5
    və=ny=du=tʁə=mεʁ 5
    vwa=le=də=ʁa=mo=də=ʁε=və 8
    u=pusə=lə=fœ=ja=ʒə=də=li=nɔ=sɑ̃sə 10
    dy=pyʁ=e=kla=dy=ʒuʁ 6
    ulə=tɑ̃=dʁə=sɔ=lεj=dɑ̃=mɔ̃=ni=lə=vjεʁʒə 10
    tə=sed=ɥi=ʁadə=sɔ̃=ɡʁɑ̃=ta=muʁ 8
    e=la=bεllə=lynə=tə=kɔ̃=tə=ʁa 8
    lε=plys=bεl=lə=zis=twa=ʁə 7
    ʒə=sɥi=lɑ̃=fɑ̃=dy=ʁozəɔ=ʁi=zɔ̃ 8
    ki=dɔʁ=mə=ɑ̃=pε=dɑ̃=no=bεʁʒə 8
    ʒe=ʁə=də=vi=lə=ɑ̃=vi=lə 8
    a=tʁa=vεʁ=lε=ʁy=sɑ̃=ʁi=mə 8
    kə=la=ly=mjεʁə=a=de=zεʁ=te 8
    u=ʁε=ɲə=lə=mɑ̃=sɔ̃=ʒə 7
    e=bʁi=zə=lə=flo=dy=tɑ̃ 7
    a=vɑ̃=lə=nɔ̃=dy=ʒuʁ 6
    ʒə=sɥi=sεt=ɛ̃=kɔ=ny 6
    ynə=e=kʁi=ty=ʁə=i=li=ziblə 8
    də=vɑ̃=tɑ̃=da=vø=ɡlə=mɑ̃ 7
    a=vεk=lε=ʒuʁ=zapʁə=ze=fa=ʁuʃə 8
    ʒə=maʁ=ʃə=sɑ̃=vwa=sɑ̃=zɑ̃=vi 8
    u=la=ʁε=zɔ̃=sɔ̃=bʁε 6
    dɑ̃=sε=ʁy=bɑ̃=dɔ̃=bʁə 6
    plə=ʁɑ̃=sɑ̃=laʁ=mə=mε=su=fʁɑ̃sə 8
    ʒə=ʁɑ̃tʁəe=ʒə=sɔʁ=də=la=mε=mə=pɔʁtə 9
    də=la=mεʁ=tymə=e=də=la=pœʁ 8
    dɑ̃=lε=ljø=ki=sə=ʁe=pε=te 8
    pa=ʁεj=a=y=nə=fœ=jə=mɔʁtə 8
    kə=ʃa=sε=lə=vɑ̃ 5
    o=kœ̃=mo=o=kœ̃=al=fa=bε 8
    nə=kɔ=ʁεs=pɔ̃=dε=a=mɔ̃=nεtʁə 8
    ke=ma=na=lavaɡəyl=ti=mə=dy=sɔʁ 8
    ʒə=nə=sε=plys=si=ʒε=εɡ=zis=te 9
    e=ʒεɡ=zis=tə=ɑ̃=kɔ=ʁə 7
    dɑ̃=la=vi=sə=ɡʁɑ̃=dik=sjɔ=nεʁə 8
    œ̃=mo=œ̃=nal=fa=bε=u=ynə=sɛ̃=plə=lεtʁə 11
    dɑ̃=lɔ̃=bʁə=də=sε=ʁə=kwɛ̃ 7
    ʒə=sɥi=le=tʁɑ̃=ʒe=kə=lə=de=zεs=pwaʁ 10
    pɔʁ=tε=dɑ̃=sa=li=tj=ε=ʁə 8
    dε=dø=ko=te=œ̃=na=bi=mə 8
    lε=ʁə=ɡaʁd=fʁwa=ze=lə=si=lɑ̃sə 8
    kiʃə=mi=ne=dɑ̃=lε=ziø=də=la-εnə 9
    e=la=nɥi=fy=mɑ̃=mɔ̃=kɔʁ 7
    kʁe=pi=tɑ̃=də=fla=mə 6
    kə=lə=tɑ̃=ʁə=ɡaʁ=da=sɑ̃=pεnə 8
    sɑ̃=sa=vwaʁ=œ̃=səl=modə=mɔ̃=nεtʁə 8
    lə=vɛ̃t=katʁə=slaʃ=ze=ʁo=si=slaʃ=dø=mi=lə=du=zəas=te=ʁis=kə=as=te=ʁis=kə=as=te=ʁis=kə=as=te=ʁiskə 27

PostScriptum

J’ai voulu saluer dans ce poème tant d’émigrés vivant partout en Europe, qui vivent en souffrance, malgré le défi qu’ils portent, m’ont frappé de la bonté et l’amour qui brillent dans leurs yeux, que se soit des étudiants ou des travailleurs, aussi je souffre quand je voix une partie d’entre-eux vivre dans les rues, des SDF qui attendent chaque jour l’aurore de la mort et surtout les vieux.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
28/06/2012 23:44Tulipe Noire

Merci mon cher ami, pour ton aimable partage et sympa commentaire, c’est ce que j’ai écrit est choquant , mais je vois cela n’est point la faute des émigrés qui affluent en trombe dans toute l’Europe, mais la fragilité des lois façe à ce fléau et c’est vrai aussi que parmi ces étrangers y’a qui méritent de vivre en ces territoires européennes, ce qui m’a frappé au coeur ce sont les vieux sans appui et sans domicile.

Auteur de Poésie
29/06/2012 13:01Skrame2014

Un très joli poème bien touchant qui emporte a cette triste réalité...Bravo mon amie!
Amitié,
Skrame

Auteur de Poésie
29/06/2012 13:30Daniel

Je hais le racisme sous toutes ses coutures,et je crie contre nos politiciens qui restent sans voix ,sans agissements contre ce que j’appelle les crimes contre la religion,la couleur de peau etc......Hélas......
Amitié......Coup de coeur......Daniel......

Auteur de Poésie
29/06/2012 17:17Tulipe Noire

Merci Evelyne de ton remarquable avis et ton aimable lecture, merci mon ami Skrame pour ta fidélité et ton joli commentaire.
Aussi je te remercie mon cher ami Daniel pour ton sympa commentaire.

Auteur de Poésie
29/07/2012 01:05Gramo

Hello Tulipe noire
Je comprends la portée de ton poème.
En principe tout le monde devrait avoir le droit de vivre où il le désire.
Mais la logique étant ce qu’elle est, tout comme la réalité dépasse la fiction nous savons bien toi et moi que c’est utopique.
Hélas.

Auteur de Poésie
29/07/2012 01:09Tulipe Noire

Merci mon cher ami Gramo, pour ton sympa commentaire et ta fidélité, j’ai écrit ce poème par ce que je l’ai vécu dans un pays de l’europe que j’aime pas citer parce que j’ai des bons amis là bas et de braves gens que j’aime beaucoup, merci encore pour ton passage, merci et bon dimanche.