Poeme-France : Lecture Écrit Malheur

Poeme : Le Spectacle Continue

Poème Malheur
Publié le 20/04/2013 16:30

L'écrit contient 233 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Tulipe Noire

Le Spectacle Continue

Quand la terreur s’éveille
De l’antre le plus sombre
Pour semer à travers le monde
Le deuil aux froides sueurs
Pour que tout sombre
Dans un enfer sans ombres
Ou riment l’être et la mort
Pour que ne reste que les cendres
Dans son gouffre d’Avernal
Le spectacle continue
Dans un temps au brumeux ciel
Dans un monde qui flotte
A gauche et à droite
Sur la corde raide
Du joug de l’horreur, de la peur
Sous les coupoles du silence
Et de la froideur
Trament, bigotes, cagotes
Les ombres louches et patibulaires
Par leurs bouches parle l’enfer
Le spectacle continue
Aux creux de l’ombre,
S’entrebâille la mort
Faisant fi des maux, des vies
Des innocents et de leurs sorts
Sous les ciels sombres
Et l’aval des consciences
Sourdes comme des tombes
Chaque fois meurt
Les dizaines de morts
Le spectacle continue
Derrière tous les préjugés
Et toutes les idéologies
Qui n’ont ni fin, ni fond, ni bord
Ces faux dévots, ces faux prêcheurs
Vêtus d’abimes et de déserts
Cherchaient à la lanterne
En plein jour la lumière
Avec la rage qui les dévore
Derrière les armes, les bombes
Morcellent les âmes, les corps
La liberté, les pays, la foi, l’honneur
Le spectacle continue
Dans un temps moissonneur
Ou la cruauté souillait de sang
Tout l’univers.
LE. 13/11/01.
  • Pieds Hyphénique: Le Spectacle Continue

    quand=la=ter=reur=sé=vei=lle 7
    de=lan=tre=le=plus=som=bre 7
    pour=se=mer=à=tra=vers=le=monde 8
    le=deuil=aux=froi=des=sueurs 6
    pour=que=tout=som=bre 5
    dans=un=en=fer=sans=om=bres 7
    ou=ri=ment=lê=tre=et=la=mort 8
    pour=que=ne=res=te=que=les=cendres 8
    dans=son=gouf=fre=da=ver=nal 7
    le=s=pec=ta=cle=con=ti=nue 8
    dans=un=temps=au=bru=meux=ciel 7
    dans=un=mon=de=qui=flo=tte 7
    a=gau=che=et=à=droi=te 7
    sur=la=cor=de=rai=de 6
    du=joug=de=lhor=reur=de=la=peur 8
    sous=les=cou=po=les=du=si=lence 8
    et=de=la=froi=deur 5
    tra=ment=bi=go=tes=ca=go=tes 8
    les=ombres=lou=ches=et=pa=ti=bu=laires 9
    par=leurs=bou=ches=par=le=len=fer 8
    le=s=pec=ta=cle=con=ti=nue 8
    aux=creux=de=lom=bre 5
    sen=tre=bâi=lle=la=mort 6
    fai=sant=fi=des=maux=des=vies 7
    des=in=no=cents=et=de=leurs=sorts 8
    sous=les=ciels=som=bres 5
    et=la=val=des=cons=cien=ces 7
    sour=des=com=me=des=tom=bes 7
    cha=que=fois=meurt 4
    les=di=zai=nes=de=morts 6
    le=s=pec=ta=cle=con=ti=nue 8
    der=riè=re=tous=les=pré=ju=gés 8
    et=tou=tes=les=i=déo=lo=gies 8
    qui=nont=ni=fin=ni=fond=ni=bord 8
    ces=faux=dé=vots=ces=faux=prê=cheurs 8
    vê=tus=da=bimes=et=de=dé=serts 8
    cher=chaient=à=la=lan=ter=ne 7
    en=plein=jour=la=lu=mi=è=re 8
    a=vec=la=rage=qui=les=dé=vore 8
    der=riè=re=les=ar=mes=les=bombes 8
    mor=cel=lent=les=â=mes=les=corps 8
    la=li=ber=té=les=pa=ys=la=foi=lhon=neur 11
    le=s=pec=ta=cle=con=ti=nue 8
    dans=un=temps=mois=son=neur 6
    ou=la=cruau=té=souillait=de=sang 7
    tout=lu=ni=vers 4
    le=point=treize=s=la=sh=onze=s=la=sh=zé=ro=un 13
  • Phonétique : Le Spectacle Continue

    kɑ̃ la teʁœʁ sevεjə
    də lɑ̃tʁə lə plys sɔ̃bʁə
    puʁ səme a tʁavεʁ lə mɔ̃də
    lə dəj o fʁwadə sɥœʁ
    puʁ kə tu sɔ̃bʁə
    dɑ̃z- œ̃n- ɑ̃fe sɑ̃z- ɔ̃bʁə
    u ʁime lεtʁə e la mɔʁ
    puʁ kə nə ʁεstə kə lε sɑ̃dʁə
    dɑ̃ sɔ̃ ɡufʁə davεʁnal
    lə spεktaklə kɔ̃tinɥ
    dɑ̃z- œ̃ tɑ̃z- o bʁymø sjεl
    dɑ̃z- œ̃ mɔ̃də ki flɔtə
    a ɡoʃə e a dʁwatə
    syʁ la kɔʁdə ʁεdə
    dy ʒuɡ də lɔʁœʁ, də la pœʁ
    su lε kupɔlə dy silɑ̃sə
    e də la fʁwadœʁ
    tʁame, biɡɔtə, kaɡɔtə
    lεz- ɔ̃bʁə- luʃəz- e patibylεʁə
    paʁ lœʁ buʃə paʁlə lɑ̃fe
    lə spεktaklə kɔ̃tinɥ
    o kʁø də lɔ̃bʁə,
    sɑ̃tʁəbajə la mɔʁ
    fəzɑ̃ fi dε mo, dε vi
    dεz- inɔsɑ̃z- e də lœʁ sɔʁ
    su lε sjεl sɔ̃bʁə
    e laval dε kɔ̃sjɑ̃sə
    suʁdə- kɔmə dε tɔ̃bə
    ʃakə fwa məʁ
    lε dizεnə də mɔʁ
    lə spεktaklə kɔ̃tinɥ
    dəʁjεʁə tus lε pʁeʒyʒe
    e tutə lεz- ideɔlɔʒi
    ki nɔ̃ ni fɛ̃, ni fɔ̃, ni bɔʁ
    sε fo devo, sε fo pʁεʃœʁ
    vεtys dabiməz- e də dezεʁ
    ʃεʁʃε a la lɑ̃tεʁnə
    ɑ̃ plɛ̃ ʒuʁ la lymjεʁə
    avεk la ʁaʒə ki lε devɔʁə
    dəʁjεʁə lεz- aʁmə, lε bɔ̃bə
    mɔʁsεlle lεz- amə, lε kɔʁ
    la libεʁte, lε pεi, la fwa, lɔnœʁ
    lə spεktaklə kɔ̃tinɥ
    dɑ̃z- œ̃ tɑ̃ mwasɔnœʁ
    u la kʁɥote sujε də sɑ̃
    tu lynive.
    lə pwɛ̃ tʁεzə slaʃ ɔ̃zə slaʃ zeʁo œ̃.
  • Pieds Phonétique : Le Spectacle Continue

    kɑ̃=la=te=ʁœʁ=se=vεjə 6
    də=lɑ̃=tʁə=lə=plys=sɔ̃bʁə 6
    puʁsə=me=a=tʁa=vεʁ=lə=mɔ̃də 7
    lə=dəj=o=fʁwa=də=sɥœʁ 6
    puʁ=kə=tu=sɔ̃=bʁə 5
    dɑ̃=zœ̃=nɑ̃=fe=sɑ̃=zɔ̃bʁə 6
    u=ʁi=me=lεtʁəe=la=mɔʁ 6
    puʁkə=nə=ʁεs=tə=kə=lεsɑ̃dʁə 6
    dɑ̃=sɔ̃=ɡufʁə=da=vεʁ=nal 6
    lə=spεk=ta=klə=kɔ̃=tinɥ 6
    dɑ̃=zœ̃=tɑ̃=zo=bʁy=mø=sjεl 7
    dɑ̃=zœ̃=mɔ̃=də=ki=flɔtə 6
    a=ɡo=ʃə=e=a=dʁwatə 6
    syʁ=la=kɔʁ=də=ʁε=də 6
    dy=ʒuɡ=də=lɔ=ʁœʁ=də=la=pœʁ 8
    su=lε=ku=pɔlə=dy=silɑ̃sə 6
    e=də=la=fʁwa=dœ=ʁə 6
    tʁa=me=bi=ɡɔtə=ka=ɡɔtə 6
    lε=zɔ̃bʁə=lu=ʃə=ze=pa=ti=bylεʁə 8
    paʁ=lœʁ=buʃə=paʁ=lə=lɑ̃=fe 7
    lə=spεk=ta=klə=kɔ̃=tinɥ 6
    o=kʁø=də=lɔ̃=bʁə 5
    sɑ̃=tʁə=ba=jə=la=mɔʁ 6
    fə=zɑ̃=fi=dε=mo=dε=vi 7
    dε=zi=nɔ=sɑ̃=ze=də=lœʁ=sɔʁ 8
    su=lε=sjεl=sɔ̃=bʁə 5
    e=la=val=dε=kɔ̃=sjɑ̃sə 6
    suʁ=də=kɔ=mə=dε=tɔ̃bə 6
    ʃa=kə=fwa=məʁ 4
    lε=di=zε=nə=də=mɔʁ 6
    lə=spεk=ta=klə=kɔ̃=tinɥ 6
    də=ʁjεʁə=tus=lε=pʁe=ʒy=ʒe 7
    e=tutə=lε=zi=de=ɔ=lɔ=ʒi 8
    ki=nɔ̃=ni=fɛ̃=ni=fɔ̃=ni=bɔʁ 8
    sε=fo=de=vo=sε=fo=pʁε=ʃœʁ 8
    vε=tys=dabimə=ze=də=de=zεʁ 7
    ʃεʁ=ʃε=a=la=lɑ̃=tεʁnə 6
    ɑ̃=plɛ̃=ʒuʁ=la=ly=mjεʁə 6
    a=vεk=laʁaʒə=ki=lε=de=vɔʁə 7
    də=ʁjεʁə=lε=zaʁ=mə=lεbɔ̃bə 6
    mɔʁ=sεl=le=lε=zamə=lε=kɔʁ 7
    la=li=bεʁ=te=lε=pε=i=la=fwa=lɔ=nœʁ 11
    lə=spεk=ta=klə=kɔ̃=tinɥ 6
    dɑ̃=zœ̃=tɑ̃=mwa=sɔ=nœʁ 6
    u=la=kʁɥo=te=su=jεdə=sɑ̃ 7
    tu=ly=ni=veʁ 4
    lə=pwɛ̃=tʁεzə=slaʃ=ɔ̃zə=slaʃ=ze=ʁo=œ̃ 9

PostScriptum

je le dédie à tous ceux qui sont mort à travers les attantats du terrorisme à travers le monde entier en amerique, en europe en asie, en afrique et dernièrement à boston.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
20/04/2013 17:02Daniel

Poème complet sur l’horreur et la mort....des mots écrits avec une grande intensité et justesse....
Hélas le spectacle odieux continue et continuera.....avec le sang des innocents....
Coup de cœur .....Amitié.....Dan.....(dans deux heures mon panier est vide)

Auteur de Poésie
20/04/2013 17:03Daniel

Le cœur a bien fonctionné....

Auteur de Poésie
20/04/2013 17:21Orpailleur

Tes mots raisonnent, comme un obus qui détonne.
Très bien apprécié.
Lecture difficille mais, très réaliste.

Amité...jacques

Auteur de Poésie
20/04/2013 17:25Tulipe Noire

Merci mon cher ami Danielpour ton partage et ton commentaire, c’est vrai le terrorisme ne s’arrete pas, tant qu’il y trouve des terrains d’appui de quelques pays qui le soutienne, merci mon ami avec mes amitiés.

Auteur de Poésie
20/04/2013 17:32Tulipe Noire

Mon ami Orpailleur ce que j’ai dit dans mon humble écrit on est entrain de le vivre et de le sentir, depuis les attaques du 11/09/ le monde bascule de plus en plus vers la terreur, avec la montée de l’intégisme et du printemps qu’on disait arabe je suis trop pessimiste pour l’avenir du monde , merci pour ton partage et ton commentaire, merci avec mes amitiés.

Auteur de Poésie
20/04/2013 18:00Mick-Jhon

......

Auteur de Poésie
20/04/2013 23:21Eden33

Merci pour cette excellente lecture mon ami Tulipe Noire
Véronique

Auteur de Poésie
21/04/2013 00:50Tulipe Noire

Merci mon ami Mickjhon pour ton passage.
Merci ma chére Amie Gmlavie pour ton partage, merci.

Auteur de Poésie
21/04/2013 08:57Ludothum

Très dur de lire tes mots, qui résonne comme l’horreur qu’on put vivre tant de personnes...
Un poème bien écrit et nécessaire...
Merci de ce partage,
Amitiés,
Ludo.

Auteur de Poésie
21/04/2013 14:21Tulipe Noire

Salut mon ami Ludothum, merci pour ton partage et ton commentaire, ce que je venais de dire dans mon écrit est une vrai réalité que le monde vive et découvre de jour en jour, toujours je cherche une réponse exact à ce qui se passe au Mali, aux faits commis en France depuis des mois et le dernier je l’éspere commis en Amerique, l’intégrisme dans tout ses sens et sa réapparition de renouveau, appuyait par des idéologies et des feuilles de routes par une vue fausse et bizarre par certains politiciens et qui paye la facture les pauvres gens , les innocents.
merci encore et au plaisir de lire tes beaux poèmes.

Auteur de Poésie
21/04/2013 15:39Loup Gris

Beau poème, Tulipe noire, il est bon de rappeler parfois à tout un chacun que la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Que parfois il faut se mouiller, car ce qui se passe au loin peut se passer ici, l’horreur est apatride. Amitiés du Loup

Auteur de Poésie
21/04/2013 15:53Tulipe Noire

MERCI MON AMI LOUP GRIS POUR TON PARTAGE ET TON COMMENTAIRE, MERCI MPON AMI, MES AMITIES

Auteur de Poésie
22/04/2013 11:18La Petite Etoile

Très beau poème, sombre certes, mais bien écrit. Le rythme est au service de ces idées qui courent le long de ton poèmes.
J’ai apprécié cette lecture
Merci pour ce partage
Amitié de la Petite Etoile

Auteur de Poésie
22/04/2013 11:36Tulipe Noire

Bonjour mon amie La Petite Etoile, meri pour ton partage et ton doux commentaire, merci avec mes amitiés.

Auteur de Poésie
04/08/2015 23:37Lumière

Des idées magnifiques, des vers qui s’enchaînent . C’est pénible, mais réelle ton histoire.. Je te félicite pour avoir pris le temps et l’énergie de t’exprimer si éloquemment. Merci du partage. Amities

Auteur de Poésie
04/08/2015 23:42Tulipe Noire

merci mon amie pour ton commentaire touchant et pour ton partage, merci au plaisir de lire tes beaux écrits, mes amitiés.