Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : Petit Déjeuné

Poème Amour
Publié le 21/10/2004 01:02

L'écrit contient 68 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : William B.

Petit Déjeuné

Le jour se lève
La nuit se meurt
L’odeur du café à nos sens s’élève
Soudain le doux babillage du bonheur
La quintessence de la journée
Le doux sourire de nos enfants aimés
Tableau à nos yeux émerveillés
Que plus jamais nous ne pourrons oublier
Une armure nous est donné
Par tout cet amour engendré
Plus de peines ni de peurs
Que l’image du bonheur.
  • Pieds Hyphénique: Petit Déjeuné

    le=jour=se=lè=ve 5
    la=nuit=se=meurt 4
    lo=deur=du=ca=fé=à=nos=sens=sé=lève 10
    sou=dain=le=doux=ba=billa=ge=du=bon=heur 10
    la=quin=tes=sen=ce=de=la=jour=née 9
    le=doux=sou=rire=de=nos=en=fants=ai=més 10
    ta=bleau=à=nos=y=eux=é=mer=veil=lés 10
    que=plus=ja=mais=nous=ne=pour=rons=ou=blier 10
    u=ne=ar=mu=re=nous=est=don=né 9
    par=tout=cet=a=mour=en=gen=dré 8
    plus=de=pei=nes=ni=de=peurs 7
    que=li=ma=ge=du=bon=heur 7
  • Phonétique : Petit Déjeuné

    lə ʒuʁ sə lεvə
    la nɥi sə məʁ
    lɔdœʁ dy kafe a no sɑ̃s selεvə
    sudɛ̃ lə du babijaʒə dy bɔnœʁ
    la kɛ̃tesɑ̃sə də la ʒuʁne
    lə du suʁiʁə də noz- ɑ̃fɑ̃z- εme
    tablo a noz- iøz- emεʁvεje
    kə plys ʒamε nu nə puʁʁɔ̃z- ublje
    ynə aʁmyʁə nuz- ε dɔne
    paʁ tu sεt amuʁ ɑ̃ʒɑ̃dʁe
    plys də pεnə ni də pœʁ
    kə limaʒə dy bɔnœʁ.
  • Pieds Phonétique : Petit Déjeuné

    lə=ʒuʁ=sə=lε=və 5
    la=nɥi=sə=məʁ 4
    lɔ=dœʁ=dy=ka=fe=a=no=sɑ̃s=se=lεvə 10
    su=dɛ̃lə=du=ba=bi=ja=ʒə=dy=bɔ=nœʁ 10
    la=kɛ̃=te=sɑ̃=sə=də=la=ʒuʁ=ne 9
    lə=du=su=ʁiʁə=də=no=zɑ̃=fɑ̃=zε=me 10
    ta=blo=a=no=zi=ø=ze=mεʁ=vε=je 10
    kə=plys=ʒa=mε=nu=nə=puʁ=ʁɔ̃=zu=blje 10
    y=nə=aʁ=my=ʁə=nu=zε=dɔ=ne 9
    paʁ=tu=sεt=a=muʁ=ɑ̃=ʒɑ̃=dʁe 8
    plys=də=pε=nə=ni=də=pœ=ʁə 8
    kə=li=ma=ʒə=dy=bɔ=nœ=ʁə 8

PostScriptum

L’amour donné à nos enfants
Est un boomerang
Qui reviendra jusqu’à la fin des temps

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
21/10/2004 00:00Sheron

Et dans ce tableau magnifique
Je t’aperçois trônant fier père
Ça sens le pain chaud grillé
Et ça respire le bonheur
Pas de ces histoires trop féeriques
Non du réel dont je suis sur tu gère
Il est doux ce déjeuner
Et moi je pense qu’il n’y a pas d’heure
Alors je vais profiter
Matin midi et soirée
A c’est vrai je profite déjà
Ton poème est une victoire sur les combats
Pas de journal ni de radio
Juste vous et les petiots
C’est ça la joies d’un e bonne journée
Un début de matinée et un petit déjeuner

Amitié tendre

Auteur de Poésie
27/07/2005 23:17Cindy Limpens

Magnifique poeme..... Que ce bonheur ne te quitte plus jamais......