Poeme : Tu M As Bien Eu…

A Propos du Poeme

Une histoire trop banale…

Tu M As Bien Eu…

J étais jeune et naïve. Je croyais tant qu un jour le bonheur sonnerait à ma porte…
Allez, petite, garde tes pieds sur terre ! … Tu divagues pour des paroles en l l’air et une attitude très ambiguë de sa part ; mais lui sait qu’il te sacrifiera…
Tant pis pour toi, tu souffriras et il t auras bien eu… je ne pouvais pas y croire…
Et pourtant, j étais trop jeune et tu m as bien eu… tant pis pour moi. .

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Tu M As Bien Eu…

    j=é=tais=jeu=ne=et=naïve=je=cro=yais=tant=qu=un=jour=le=bon=heur=son=ne=rait=à=ma=por=te 24
    al=lez=pe=tite=gar=de=tes=pieds=sur=terre=tu=di=va=gues=pour=des=pa=roles=en=l=lair=et=u=neat=ti=tu=de=très=am=bi=guë=de=sa=part=mais=lui=sait=quil=te=sa=cri=fie=ra 43
    tant=pis=pour=toi=tu=souf=fri=ras=et=il=t=au=ras=bien=eu=je=ne=pou=vais=pas=y=croi=re 23
    et=pour=tant=j=é=tais=trop=jeu=ne=et=tu=m=as=bien=eu=tant=pis=pour=moi 19
  • Phonétique : Tu M As Bien Eu…

    ʒi etε ʒənə e najvə. ʒə kʁwajε tɑ̃ k œ̃ ʒuʁ lə bɔnœʁ sɔnəʁε a ma pɔʁtə…
    ale, pətitə, ɡaʁdə tε pje syʁ teʁə ! … ty divaɡ puʁ dε paʁɔləz- ɑ̃ εl lεʁ e ynə atitydə tʁεz- ɑ̃biɡy də sa paʁ, mε lɥi sε kil tə sakʁifjəʁa…
    tɑ̃ pi puʁ twa, ty sufʁiʁaz- e il te oʁa bjɛ̃ y… ʒə nə puvε pa i kʁwaʁə…
    e puʁtɑ̃, ʒi etε tʁo ʒənə e ty εm a bjɛ̃ y… tɑ̃ pi puʁ mwa.
  • Syllabes Phonétique : Tu M As Bien Eu…

    ʒi=e=tε=ʒə=nə=e=naj=və=ʒə=kʁwa=jε=tɑ̃=k=œ̃=ʒuʁ=lə=bɔ=nœʁ=sɔ=nə=ʁε=a=ma=pɔʁtə 24
    a=le=pə=titə=ɡaʁdə=tε=pje=syʁ=te=ʁə=ty=di=vaɡə=puʁ=dε=pa=ʁɔ=lə=zɑ̃=εl=lεʁ=e=y=nəa=ti=ty=də=tʁε=zɑ̃=bi=ɡy=də=sa=paʁ=mε=lɥi=sε=kil=tə=sa=kʁi=fjə=ʁa 43
    tɑ̃=pi=puʁ=twa=ty=su=fʁi=ʁa=ze=il=te=o=ʁa=bj=ɛ̃=y=ʒə=nə=pu=vε=pa=i=kʁwa=ʁə 24
    e=puʁ=tɑ̃=ʒi=e=tε=tʁo=ʒə=nə=e=ty=εm=a=bj=ɛ̃=y=tɑ̃=pi=puʁ=mwa 20

Historique des Modifications

01/02/2021 22:36

Récompense

1
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
01/02/2021 22:51Donovan Nouel

J’aime l’innocence, la naïveté mais gardant tête froide. Vous êtes toujours en tort, la méfiance n’était pas votre tasse de thé, maintenant la douleur a quelque peu forgé votre caractère. Mots appréciés. Bravo et merci.