Poeme-France : Lecture Écrit Société

Poeme : L’Homme Au Service De L’Homme

Poème Société
Publié le 27/05/2004 00:00

L'écrit contient 204 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Born To Be Sad

L’Homme Au Service De L’Homme

Je vois ce manche, toujours si excité.
Cette sensation de puissance et de postérité.
J’en parcours les traits, la forme et le corps,
Sa sensualité, Ô comme je l’adore.
Son teint mat et sa tête brillante,
Luisent telle une étoile filante.
Et lorsque sur son appendice mes mains sont posées,
Il me devient impossible de les en retirer.
Commence alors un mouvement rythmé
Une succession de va et vient endiablé.
Je gratte son manche et ses cris me font pleurer.
Ainsi commence notre douce relation
Et s’éternise notre magnifique union.
Des esprits mal placés verront dans ce récit
Un quelque chose d’écœurant, voire proscrit
Pourtant si vous avez lu attentivement ces vers
Regardez les une fois encore, tas d’ esprits pervers
Il ne s’agit pas là d’une relation si terre à terre
Entre 2 hommes pointés par des idées capitaloracistes
Mais bien d’une communion entre une axe et un guitariste
En espérant que ce poème vous ait ouvert les yeux
Et qu’à vos préjugés vous puissiez enfin dire adieu
Me sachant moi même hétéro je puis pourtant affirmer fort et haut
Qu’il n’y a pas lieu de dénigrer les relations de la population homo.
  • Pieds Hyphénique: L’Homme Au Service De L’Homme

    je=vois=ce=man=che=tou=jours=si=ex=ci=té 11
    cette=sen=sa=tion=de=puis=san=ce=et=de=pos=té=ri=té 14
    jen=par=cours=les=traits=la=for=me=et=le=corps 11
    sa=sen=sua=li=té=ô=com=me=je=la=do=re 12
    son=teint=mat=et=sa=tê=te=brillan=te 9
    lui=sent=tel=le=u=ne=é=toi=le=fi=lan=te 12
    et=lors=que=sur=son=ap=pen=dice=mes=mains=sont=po=sées 13
    il=me=de=vient=im=pos=sible=de=les=en=re=ti=rer 13
    com=men=ce=a=lors=un=mou=ve=ment=ryth=mé 11
    u=ne=suc=ces=sion=de=va=et=vient=en=dia=blé 12
    je=grat=te=son=manche=et=ses=cris=me=font=pleu=rer 12
    ain=si=com=men=ce=notre=dou=ce=re=la=ti=on 12
    et=sé=ter=nise=no=tre=ma=gni=fi=que=u=nion 12
    des=es=prits=mal=pla=cés=ver=ront=dans=ce=ré=cit 12
    un=quel=que=cho=se=dé=cœu=rant=voi=re=pros=crit 12
    pour=tant=si=vous=a=vez=lu=at=ten=tive=ment=ces=vers 13
    re=gar=dez=les=une=fois=en=co=re=tas=des=prits=per=vers 14
    il=ne=sa=git=pas=là=dune=re=la=tion=si=ter=reà=terre 14
    entre=deux=hom=mes=poin=tés=par=des=i=dées=ca=pi=ta=lo=ra=cistes 16
    mais=bien=dune=com=mu=nion=en=treu=ne=axe=et=un=gui=ta=riste 15
    en=es=pé=rant=que=ce=po=ème=vous=ait=ou=vert=les=yeux 14
    et=quà=vos=pré=ju=gés=vous=puis=siez=en=fin=direa=dieu 13
    me=sa=chant=moi=même=hé=té=ro=je=puis=pour=tant=af=fir=mer=fort=et=haut 18
    quil=ny=a=pas=lieu=de=dé=ni=grer=les=re=la=tions=de=la=po=pu=la=tion=ho=mo 21
  • Phonétique : L’Homme Au Service De L’Homme

    ʒə vwa sə mɑ̃ʃə, tuʒuʁ si εksite.
    sεtə sɑ̃sasjɔ̃ də pɥisɑ̃sə e də pɔsteʁite.
    ʒɑ̃ paʁkuʁ lε tʁε, la fɔʁmə e lə kɔʁ,
    sa sɑ̃sɥalite, o kɔmə ʒə ladɔʁə.
    sɔ̃ tɛ̃ ma e sa tεtə bʁijɑ̃tə,
    lɥize tεllə ynə etwalə filɑ̃tə.
    e lɔʁskə syʁ sɔ̃n- apɑ̃disə mε mɛ̃ sɔ̃ poze,
    il mə dəvjɛ̃ ɛ̃pɔsiblə də lεz- ɑ̃ ʁətiʁe.
    kɔmɑ̃sə alɔʁz- œ̃ muvəmɑ̃ ʁitme
    ynə syksesjɔ̃ də va e vjɛ̃ ɑ̃djable.
    ʒə ɡʁatə sɔ̃ mɑ̃ʃə e sε kʁi mə fɔ̃ pləʁe.
    ɛ̃si kɔmɑ̃sə nɔtʁə dusə ʁəlasjɔ̃
    e setεʁnizə nɔtʁə maɲifikə ynjɔ̃.
    dεz- εspʁi mal plase veʁɔ̃ dɑ̃ sə ʁesi
    œ̃ kεlkə ʃozə dekeyʁɑ̃, vwaʁə pʁɔskʁi
    puʁtɑ̃ si vuz- ave ly atɑ̃tivəmɑ̃ sε vεʁ
    ʁəɡaʁde lεz- ynə fwaz- ɑ̃kɔʁə, tas dεspʁi pεʁve
    il nə saʒi pa la dynə ʁəlasjɔ̃ si teʁə a teʁə
    ɑ̃tʁə dø ɔmə pwɛ̃te paʁ dεz- ide kapitalɔʁasistə
    mε bjɛ̃ dynə kɔmynjɔ̃ ɑ̃tʁə ynə aksə e œ̃ ɡitaʁistə
    ɑ̃n- εspeʁɑ̃ kə sə pɔεmə vuz- ε uvεʁ lεz- iø
    e ka vo pʁeʒyʒe vu pɥisjez- ɑ̃fɛ̃ diʁə adjø
    mə saʃɑ̃ mwa mεmə eteʁo ʒə pɥi puʁtɑ̃ afiʁme fɔʁ e-o
    kil ni a pa ljø də deniɡʁe lε ʁəlasjɔ̃ də la pɔpylasjɔ̃ omo.
  • Pieds Phonétique : L’Homme Au Service De L’Homme

    ʒə=vwa=sə=mɑ̃=ʃə=tu=ʒuʁ=si=εk=si=te 11
    sεtə=sɑ̃=sa=sjɔ̃=də=pɥi=sɑ̃=səe=də=pɔs=te=ʁi=te 13
    ʒɑ̃=paʁ=kuʁ=lε=tʁε=la=fɔʁ=mə=e=lə=kɔʁ 11
    sa=sɑ̃s=ɥa=li=te=o=kɔ=mə=ʒə=la=dɔ=ʁə 12
    sɔ̃=tɛ̃=ma=e=sa=tε=tə=bʁi=j=ɑ̃=tə 11
    lɥi=ze=tεl=lə=y=nə=e=twa=lə=fi=lɑ̃=tə 12
    e=lɔʁskə=syʁ=sɔ̃=na=pɑ̃=di=sə=mε=mɛ̃=sɔ̃=po=ze 13
    il=mə=də=vjɛ̃=ɛ̃=pɔ=siblə=də=lε=zɑ̃=ʁə=ti=ʁe 13
    kɔ=mɑ̃=sə=a=lɔʁ=zœ̃=mu=və=mɑ̃=ʁit=me 11
    y=nə=syk=se=sjɔ̃=də=va=e=vjɛ̃=ɑ̃=dja=ble 12
    ʒə=ɡʁatə=sɔ̃=mɑ̃=ʃə=e=sε=kʁi=mə=fɔ̃=plə=ʁe 12
    ɛ̃=si=kɔ=mɑ̃=sə=nɔ=tʁə=du=sə=ʁə=la=sjɔ̃ 12
    e=se=tεʁ=ni=zə=nɔtʁə=ma=ɲi=fi=kə=y=njɔ̃ 12
    dε=zεs=pʁi=mal=pla=se=ve=ʁɔ̃=dɑ̃=sə=ʁe=si 12
    œ̃=kεl=kə=ʃozə=de=ke=y=ʁɑ̃=vwa=ʁə=pʁɔs=kʁi 12
    puʁ=tɑ̃=si=vu=za=ve=ly=a=tɑ̃=tivə=mɑ̃=sε=vεʁ 13
    ʁə=ɡaʁ=de=lε=zynə=fwa=zɑ̃=kɔ=ʁə=tas=dεs=pʁi=pεʁ=ve 14
    il=nə=sa=ʒi=pa=la=dynə=ʁə=la=sjɔ̃=si=te=ʁəa=te=ʁə 15
    ɑ̃tʁə=dø=ɔ=mə=pwɛ̃=te=paʁ=dε=zi=de=ka=pi=ta=lɔ=ʁa=sistə 16
    mε=bjɛ̃=dynə=kɔ=my=njɔ̃=ɑ̃=tʁəy=nə=ak=sə=e=œ̃=ɡi=ta=ʁistə 16
    ɑ̃=nεs=pe=ʁɑ̃kə=sə=pɔ=ε=mə=vu=zε=u=vεʁ=lε=ziø 14
    e=ka=vo=pʁe=ʒy=ʒe=vu=pɥi=sje=zɑ̃=fɛ̃=diʁəa=djø 13
    mə=sa=ʃɑ̃=mwa=mεməe=te=ʁo=ʒə=pɥi=puʁ=tɑ̃=a=fiʁ=me=fɔʁ=e-o 17
    kil=ni=a=pa=ljødə=de=ni=ɡʁe=lε=ʁə=la=sjɔ̃=də=la=pɔ=py=la=sjɔ̃=o=mo 20

PostScriptum

. . . une lecon de principe et de moralité pour ceux qui oseraient encore en douter. . . répondez honnetement. . . j’aimerais savoir combien de gens j’ai pu piéger. . . chui apte a écouter toute critique. . . vs savez ou me joindre maintenant

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
27/05/2004 00:00Mémébut

j’avoue que je me suis fait avoir. . . enfin, au moins un peu
Mais la fin est tout de même meilleure que le début, à mon humble avis !

Auteur de Poésie
28/05/2004 00:00Petite Puce (F)

J’y aurai vu la meme chose qu’Amanda. . . Mais j avais un doute tout de même.
Pas mal comme idée.
Et jolie leçon.
J’ai lu un poème qui disait à la fin qu’on trouverai l amour chez une personne de l autre sexe et j’ai repondu qu il n y avait autant d’amour qu on soit hétéro ou homo.
Il n’y a pas un amour hétéro et un amour homo. . .
Et je suis hétéro mais il faudrait qu’il y est moins d’ etres bornés ou étroits d esprits donc japprécie ton poème.
Amitié -0

Auteur de Poésie
29/05/2004 00:00Sydtama

paroles touchantes, un brin choquante mais utiles pour nombreuses personnes. . .
thème alléchant conclusion sans commentaire. qu’il est chouette ce texte. . . j’adore