Poeme-France : Lecture Écrit Enfant

Poeme : Le Coin Sombre

Poème Enfant
Publié le 16/08/2013 22:09

L'écrit contient 180 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 6 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Sextine.

Poete : Charleb

Le Coin Sombre

Encore là, après toutes ces années,
A demi nu dans la pénombre
Le petit garçon effrayé,
Accroupi dans le coin sombre,
Son innocence condamnée
Dans ma mémoire enrayée.

Pâle, il a l’air fragile.
Contre le mur, son épaule gracile,
Les coudes sur les genoux,
Les mains entrelacées,
Dans la gorge des cailloux
Ont sa parole effacée.

Il n’a plus de prières,
Il n’a plus de colère
L’esprit morcelé, accablant,
Il marmonne en tremblant
Qu’il ne veut pas dormir
Pour ne pas revenir.

Il ne veut plus danser
Avec le cuir cinglant,
Il ne veut plus crier
« Arrête » en suppliant.
Sa détresse me fouette,
Et la douleur me guette.

Il tourne la tête, étonné,
Le regard dans la brume,
Il me dit d’un ton pénétrant
D’une voix sans amertume :
« Tu es grand maintenant,
Pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Quand j’ai froid dans mon cœur,
Quand dans ma vie j’ai peur,
Quand l’angoisse me commande,
La tentation est grande,
De me blottir dans la pénombre
Avec le garçon dans le coin sombre.
  • Pieds Hyphénique: Le Coin Sombre

    en=core=là=a=près=toutes=ces=an=nées 9
    a=de=mi=nu=dans=la=pé=nombre 8
    le=pe=tit=gar=çon=ef=frayé 7
    ac=crou=pi=dans=le=coin=sombre 7
    son=in=nocen=ce=con=dam=née 7
    dans=ma=mé=moire=en=rayée 6

    pâ=le=il=a=lair=fra=gile 7
    contre=le=mur=son=é=pau=le=gra=cile 9
    les=coudes=sur=les=ge=noux 6
    les=mains=en=tre=la=cées 6
    dans=la=gor=ge=des=cailloux 6
    ont=sa=pa=role=ef=fa=cée 7

    il=na=plus=de=priè=res 6
    il=na=plus=de=co=lère 6
    les=prit=morce=lé=ac=ca=blant 7
    il=mar=monne=en=trem=blant 6
    quil=ne=veut=pas=dor=mir 6
    pour=ne=pas=re=ve=nir 6

    il=ne=veut=plus=dan=ser 6
    a=vec=le=cuir=cin=glant 6
    il=ne=veut=plus=cri=er 6
    ar=rête=en=sup=pliant 6
    sa=dé=tres=se=me=fouette 6
    et=la=dou=leur=me=guette 6

    il=tourne=la=tête=é=ton=né 7
    le=re=gard=dans=la=brume 6
    il=me=dit=dun=ton=pé=né=trant 8
    dune=voix=sans=a=mer=tume 6
    tu=es=grand=mainte=nant 6
    pour=quoi=mas=tu=a=ban=don=né 8

    quand=jai=froid=dans=mon=cœur 6
    quand=dans=ma=vie=jai=peur 6
    quand=lan=goisse=me=com=mande 6
    la=ten=ta=tion=est=grande 6
    de=me=blot=tir=dans=la=pé=nombre 8
    a=vec=le=gar=çon=dans=le=coin=sombre 9
  • Phonétique : Le Coin Sombre

    ɑ̃kɔʁə la, apʁε tutə sεz- ane,
    a dəmi ny dɑ̃ la penɔ̃bʁə
    lə pəti ɡaʁsɔ̃ efʁεje,
    akʁupi dɑ̃ lə kwɛ̃ sɔ̃bʁə,
    sɔ̃n- inɔsɑ̃sə kɔ̃damne
    dɑ̃ ma memwaʁə ɑ̃ʁεje.

    palə, il a lεʁ fʁaʒilə.
    kɔ̃tʁə lə myʁ, sɔ̃n- epolə ɡʁasilə,
    lε kudə syʁ lε ʒənu,
    lε mɛ̃z- ɑ̃tʁəlase,
    dɑ̃ la ɡɔʁʒə dε kaju
    ɔ̃ sa paʁɔlə efase.

    il na plys də pʁjεʁə,
    il na plys də kɔlεʁə
    lεspʁi mɔʁsəle, akablɑ̃,
    il maʁmɔnə ɑ̃ tʁɑ̃blɑ̃
    kil nə vø pa dɔʁmiʁ
    puʁ nə pa ʁəvəniʁ.

    il nə vø plys dɑ̃se
    avεk lə kɥiʁ sɛ̃ɡlɑ̃,
    il nə vø plys kʁje
    « aʁεtə » εn sypljɑ̃.
    sa detʁεsə mə fuεtə,
    e la dulœʁ mə ɡεtə.

    il tuʁnə la tεtə, etɔne,
    lə ʁəɡaʁ dɑ̃ la bʁymə,
    il mə di dœ̃ tɔ̃ penetʁɑ̃
    dynə vwa sɑ̃z- amεʁtymə :
    « ty ε ɡʁɑ̃ mɛ̃tənɑ̃,
    puʁkwa ma ty abɑ̃dɔne ? »

    kɑ̃ ʒε fʁwa dɑ̃ mɔ̃ kœʁ,
    kɑ̃ dɑ̃ ma vi ʒε pœʁ,
    kɑ̃ lɑ̃ɡwasə mə kɔmɑ̃də,
    la tɑ̃tasjɔ̃ ε ɡʁɑ̃də,
    də mə blɔtiʁ dɑ̃ la penɔ̃bʁə
    avεk lə ɡaʁsɔ̃ dɑ̃ lə kwɛ̃ sɔ̃bʁə.
  • Pieds Phonétique : Le Coin Sombre

    ɑ̃=kɔʁə=la=a=pʁε=tu=tə=sε=za=ne 10
    a=də=mi=ny=dɑ̃=la=pe=nɔ̃bʁə 8
    lə=pə=ti=ɡaʁ=sɔ̃=e=fʁε=je 8
    a=kʁu=pi=dɑ̃=lə=kwɛ̃=sɔ̃=bʁə 8
    sɔ̃=ni=nɔ=sɑ̃=sə=kɔ̃=dan 7
    dɑ̃=ma=me=mwa=ʁə=ɑ̃=ʁε=je 8

    pa=lə=il=a=lεʁ=fʁa=ʒi=lə 8
    kɔ̃tʁə=lə=myʁ=sɔ̃=ne=po=lə=ɡʁasilə 8
    lε=ku=də=syʁ=lε=ʒə=nu 7
    lε=mɛ̃=zɑ̃=tʁə=la=se 6
    dɑ̃=la=ɡɔʁ=ʒə=dε=ka=ju 7
    ɔ̃=sa=pa=ʁɔ=lə=e=fa=se 8

    il=na=plys=də=pʁi=jεʁ 6
    il=na=plys=də=kɔ=lε=ʁə 7
    lεs=pʁi=mɔʁ=sə=le=a=ka=blɑ̃ 8
    il=maʁ=mɔ=nə=ɑ̃=tʁɑ̃=blɑ̃ 7
    kil=nə=vø=pa=dɔʁ=miʁ 6
    puʁ=nə=pa=ʁə=və=niʁ 6

    il=nə=vø=plys=dɑ̃=se 6
    a=vεk=lə=kɥiʁ=sɛ̃=ɡlɑ̃ 6
    il=nə=vø=plys=kʁj=e 6
    a=ʁε=tə=εn=sy=plj=ɑ̃ 8
    sa=de=tʁε=sə=mə=fu=ε=tə 8
    e=la=du=lœ=ʁə=mə=ɡε=tə 8

    il=tuʁnə=la=tε=tə=e=tɔ=ne 8
    lə=ʁə=ɡaʁ=dɑ̃=la=bʁy=mə 7
    il=mə=di=dœ̃=tɔ̃=pe=ne=tʁɑ̃ 8
    dy=nə=vwa=sɑ̃=za=mεʁ=ty=mə 8
    ty=ε=ɡʁɑ̃=mɛ̃=tə=nɑ̃ 7
    puʁ=kwa=ma=ty=a=bɑ̃=dɔ=ne 8

    kɑ̃=ʒε=fʁwa=dɑ̃=mɔ̃=kœ=ʁə 7
    kɑ̃=dɑ̃=ma=vi=ʒε=pœ=ʁə 7
    kɑ̃=lɑ̃=ɡwa=sə=mə=kɔ=mɑ̃=də 8
    la=tɑ̃=ta=sj=ɔ̃=ε=ɡʁɑ̃=də 8
    də=mə=blɔ=tiʁ=dɑ̃=la=pe=nɔ̃bʁə 8
    a=vεk=lə=ɡaʁ=sɔ̃=dɑ̃=lə=kwɛ̃sɔ̃bʁə 8

PostScriptum

A 59 ans, je suis encore hanté par le petit garçon que j’étais. Alors qu’il m’a toujours été facile d’en parler, cela a été très dur d’écrire ce poème. Je crois sincèrement que je suis arrivé à ce résultat grâce à ma compagne, mais aussi grâce aux poètes du site poème-France, ceux qui me commentent avec bienveillance et tous ceux dont j’ai lu les écrits dans la thématique.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
16/08/2013 22:19Eden33

Coup de cœur dès que possible, mes yeux me piquent, l’émotion est au centuple .
Bravo pour l’avoir écrit !!
Une Eden très émue

Auteur de Poésie
16/08/2013 22:23Charleb

Merci Eden, souvent la première et toujours sincère.

Auteur de Poésie
16/08/2013 22:42Orpailleur

N.étant le premier , je te donne mon coup de coeur pour une seul raison, non deux raisons.
La première, tu m’a fait ressentir des souvenir anciens, lorsque j’étais dans un orphelinat durant plusieurs années.
La deuxième, par ta jolie plume qui a su très bien me le faire ressentir avec un verbe des plus profond.
Bravo Bernard et j’espère de ne pas être le dernier car, c’est très beau.
Amitié...Jacques

Auteur de Poésie
16/08/2013 22:48Charleb

Merci ami Jacques pour ce com. chaleureux qui me va droit au coeur !

Auteur de Poésie
18/08/2013 11:21Mortimer

c’est dur et beau
on plonge dans la pénombre et dans le froid
avec toi

Amitiés

Auteur de Poésie
18/08/2013 11:40Charleb

Oui, Mortimer, et ça fait mal
Merci.

Auteur de Poésie
18/08/2013 11:57Mathilde.Jade

quand j’ai lu ce poème j’ai ressenti la douleur de ce petit garçon, et c’est triste mais parfois les enfants sont battus heureusement c’est rare beau poème ♥️

Auteur de Poésie
18/08/2013 12:06Charleb

Merci Mathilde-jade (joli pseudo), pour votre commentaire sensible.

Auteur de Poésie
18/08/2013 12:47Effet-Mer

Coup de cœur aussi !...
Pour ce poème si bien écrit, et touchant,
Pour le courage qu’il a fallut pour l’écrire et le partager.
Pour tout ces enfants qui ont connu, connaissent, ou connaîtront la même douleur.
Pour le fort ressenti.

Merci du partage.
Au plaisir de vous lire .

Auteur de Poésie
19/08/2013 10:18Loic Stenk

Le vécu d’une enfance difficile et racontée brillamment. Merci à toi pour ce partage douloureux. Amitiés.

Auteur de Poésie
20/08/2013 09:53Daniel

Un poème qui touche ma sensibilité et qui me laisse scotché.....
Amitié....Dan.....

Auteur de Poésie
20/08/2013 10:49Halbran

Bonjour Bernard
Moi qui milite contre la peine de mort, je fais une exception : "on ne touche pas aux enfants"!
Je suis admiratif de tout, de ton écrit porteur d’émotions exacerbées, ton courage d’avoir écrit et diffusé ce texte, ton élégance à ne pas avoir voulu en faire "une tonne". Je suis très ému (bien qu’ayant eu une enfance heureuse). Mais il est vrai que j’ai approché des situations proches.
Aux environs de 17 heures, tu auras mon Coup de coeur.
Amitiés
Guy

Auteur de Poésie
22/08/2013 18:46Charleb

Merci Effet-Mer (vous aussi, joli pseudo et très bel avatar), votre commentaire me va droit au coeur !

Auteur de Poésie
22/08/2013 18:47Charleb

Merci Loïc, en fait, c’est plutôt à moi de remercier car cela agit comme une thérapie de l’écrire et de pouvoir le partager.

Auteur de Poésie
22/08/2013 18:50Charleb

Merci Daniel pour ce commentaire, j’espère que tu nous reviens en forme !

Auteur de Poésie
22/08/2013 18:55Charleb

Merci Guy, je suis content que tu dises que tu ais eu une enfance heureuse, car si nous sommes de la même génération, je pourrai montrer à mes filles que ce n’était pas comme cela" chez tout le monde" comme elles semblent le croire.

Auteur de Poésie
23/04/2016 11:57Bernard Deletang

FORMIDABLE TRÈS BIEN ÉCRIT; Amicalement

Auteur de Poésie
26/04/2016 08:41Charleb

Merci Bernard pour ce commentaire. Tu pourras comparer avec "L’enfant martyr" de Daniel ; je suis stupéfait par son "inspiration".