Poeme-France : Lecture Écrit Déception

Poeme : Les Vieux Anneaux

Poème Déception
Publié le 21/09/2012 22:41

L'écrit contient 159 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Gramo

Les Vieux Anneaux

Les vieux anneaux

La mer léchait la muraille du quai
Des esquifs sans pavois qu’elle berçait
Se dandinaient au gré du clapotis
Vaguelettes au lassant chuchotis
De tristes voiliers en polyester
S’ennuyaient depuis bien avant-hier
Sans officier, sans bel équipage
Que parure d’anneaux d’amarrage
Allure mièvre dissemblable d’antan
Rien que fins agrès tancés par le vent
Ces cordages n’étaient pas de ceux
Qu’il fallait pour de solides nœuds
Ils n’avaient ni prestance, ni allure
Des voiliers jadis aux belles armatures
Dépassant haut les quais du vieux port
Où gisaient les produits d’import-export
De fiers capitaines, de hauts vieux mâts
Aux coques rabotées en bois de chêne
Que l’on reliait aux anneaux du quai
A ces bagues d’acier qu’on leur donnait
Comme fidélité à ces grands bateaux
Maintenant anneaux délaissés, clodo
Anneaux abandonnés sur bord d’océan
Voyez comme ils rouillent maintenant.

GRAMO
20 septembre 2012
  • Pieds Hyphénique: Les Vieux Anneaux

    les=vieux=an=neaux 4

    la=mer=lé=chait=la=mu=rail=le=du=quai 10
    des=es=quifs=sans=pa=vois=quel=le=ber=çait 10
    se=dan=di=naient=au=gré=du=cla=po=tis 10
    va=gue=let=tes=au=las=sant=chu=cho=tis 10
    de=tris=tes=voi=liers=en=po=ly=es=ter 10
    sen=nuyaient=de=puis=bien=a=vant=hi=er 9
    sans=of=fi=cier=sans=bel=é=qui=pa=ge 10
    que=pa=ru=re=dan=neaux=da=mar=ra=ge 10
    al=lu=re=mièvre=dis=sem=bla=ble=dan=tan 10
    rien=que=fins=a=grès=tan=cés=par=le=vent 10
    ces=cor=da=ges=né=taient=pas=de=ceux 9
    quil=fal=lait=pour=de=so=li=des=nœuds 9
    ils=na=vaient=ni=pres=tan=ce=ni=al=lure 10
    des=voi=liers=ja=dis=aux=bel=les=ar=ma=tures 11
    dé=pas=sant=haut=les=quais=du=vieux=port 9
    où=gi=saient=les=pro=duits=dim=port=ex=port 10
    de=fiers=ca=pi=tai=nes=de=hauts=vieux=mâts 10
    aux=co=ques=ra=bo=tées=en=bois=de=chêne 10
    que=lon=re=lia=it=aux=an=neaux=du=quai 10
    a=ces=ba=gues=da=cier=quon=leur=don=nait 10
    comme=fi=dé=li=té=à=ces=grands=ba=teaux 10
    main=te=nant=an=neaux=dé=lais=sés=clo=do 10
    an=neaux=a=ban=don=nés=sur=bord=do=cé=an 11
    voyez=com=me=ils=rouil=lent=main=te=nant 9

    gra=mo 2
    vingt=sep=tem=bre=deux=mil=le=dou=ze 9
  • Phonétique : Les Vieux Anneaux

    lε vjøz- ano

    la mεʁ leʃε la myʁajə dy kε
    dεz- εskif sɑ̃ pavwa kεllə bεʁsε
    sə dɑ̃dinε o ɡʁe dy klapɔti
    vaɡəlεtəz- o lasɑ̃ ʃyʃɔti
    də tʁistə vwaljez- ɑ̃ pɔliεste
    sɑ̃nyiε dəpɥi bjɛ̃ avɑ̃ jεʁ
    sɑ̃z- ɔfisje, sɑ̃ bεl ekipaʒə
    kə paʁyʁə dano damaʁaʒə
    alyʁə mjεvʁə disɑ̃blablə dɑ̃tɑ̃
    ʁjɛ̃ kə fɛ̃z- aɡʁε tɑ̃se paʁ lə vɑ̃
    sε kɔʁdaʒə netε pa də sø
    kil falε puʁ də sɔlidə neyd
    il navε ni pʁεstɑ̃sə, ni alyʁə
    dε vwalje ʒadiz- o bεlləz- aʁmatyʁə
    depasɑ̃-o lε kε dy vjø pɔʁ
    u ʒizε lε pʁɔdɥi dɛ̃pɔʁ εkspɔʁ
    də fje kapitεnə, də-o vjø mat
    o kɔk ʁabɔtez- ɑ̃ bwa də ʃεnə
    kə lɔ̃ ʁəljε oz- ano dy kε
    a sε baɡ dasje kɔ̃ lœʁ dɔnε
    kɔmə fidelite a sε ɡʁɑ̃ bato
    mɛ̃tənɑ̃ ano delεse, klɔdo
    anoz- abɑ̃dɔne syʁ bɔʁ dɔseɑ̃
    vwaje kɔmə il ʁuje mɛ̃tənɑ̃.

    ɡʁamo
    vɛ̃t- sεptɑ̃bʁə dø milə duzə
  • Pieds Phonétique : Les Vieux Anneaux

    lε=vj=ø=za=no 5

    la=mεʁ=le=ʃε=la=my=ʁa=jə=dy=kε 10
    dε=zεs=kif=sɑ̃=pa=vwa=kεl=lə=bεʁ=sε 10
    sə=dɑ̃=di=nε=o=ɡʁe=dy=kla=pɔ=ti 10
    va=ɡə=lε=tə=zo=la=sɑ̃=ʃy=ʃɔ=ti 10
    də=tʁis=tə=vwa=lje=zɑ̃=pɔ=li=εs=te 10
    sɑ̃=ny=i=ε=dəp=ɥi=bjɛ̃=a=vɑ̃=jεʁ 10
    sɑ̃=zɔ=fi=sje=sɑ̃=bεl=e=ki=pa=ʒə 10
    kə=pa=ʁy=ʁə=da=no=da=ma=ʁa=ʒə 10
    a=ly=ʁə=mjεvʁə=di=sɑ̃=bla=blə=dɑ̃=tɑ̃ 10
    ʁjɛ̃=kə=fɛ̃=za=ɡʁε=tɑ̃=se=paʁ=lə=vɑ̃ 10
    sε=kɔʁ=da=ʒə=ne=tε=pa=də=sø 9
    kil=fa=lε=puʁ=də=sɔ=li=də=ne=yd 10
    il=na=vε=ni=pʁεs=tɑ̃=sə=ni=a=lyʁə 10
    dε=vwa=lje=ʒa=di=zo=bεllə=zaʁ=ma=tyʁə 10
    de=pa=sɑ̃-o=lε=kε=dy=vj=ø=pɔʁ 10
    u=ʒi=zε=lε=pʁɔd=ɥi=dɛ̃=pɔʁ=εk=spɔʁ 10
    də=fje=ka=pi=tε=nə=də-o=vjø=mat 10
    o=kɔk=ʁa=bɔ=te=zɑ̃=bwa=də=ʃε=nə 10
    kə=lɔ̃=ʁə=lj=ε=o=za=no=dy=kε 10
    a=sε=baɡ=da=sj=e=kɔ̃=lœʁ=dɔ=nε 10
    kɔmə=fi=de=li=te=a=sε=ɡʁɑ̃=ba=to 10
    mɛ̃=tə=nɑ̃=a=no=de=lε=se=klɔ=do 10
    a=no=za=bɑ̃=dɔ=ne=syʁ=bɔʁ=dɔse=ɑ̃ 10
    vwa=je=kɔ=mə=il=ʁu=je=mɛ̃=tə=nɑ̃ 10

    ɡʁa=mo 2
    vɛ̃t=sεp=tɑ̃=bʁə=dø=mi=lə=du=zə 9

PostScriptum

Bonjours à toutes et tous.
Je reviens de vacances, Bretagne et en Charentes Maritine, c’est à dire que je ne vous ai plus lus depuis…
Désolé.
Vieux anneaux est mon ressenti lorsque j’ai vu le vieux port de La Rochelle protégé de ses deux célèbres tours médiévales. Que les voiliers uniformément blanc virginal qui y « paisaient » me paraissaient mièvres eu égard aux voiliers d’antant.
Si petits qu’ils leur étaient hors de question d’utiliser les anciens anneaux d’amarrage dès lors délaissés
Les mâtures n’arrivaient même pas a hauteur du quai… Mon Dieu. Le poète était triste. !

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
23/09/2012 23:07Gramo

Merci belle Lune de Solitude d’être venue voir mon vieux port.
Gramo

Auteur de Poésie
24/09/2012 05:01Nicckki

joli poeme Gramo est en peline formee as tu été marin par hasard tu sembles en savoir bcpsur la mer et ses voyageurscontente que tu sois revenu Gramo
et vas9y de ton écroutre que j’m bc
au plaisir de te lire

😃

nicckki

Auteur de Poésie
24/09/2012 12:59Nouga

joli texte sur ce port que j’apprecie

Auteur de Poésie
24/09/2012 15:32Gramo

Hello Nicckki

Bien content de te lire à nouveau en commentaire.
Merci pour ton appréciation.
Non je n’ai jamais été marin sauf dans mes rêves et dans ma tête...
Quand j’étais jeune (je ne suis plus) j’adorais lire des livres de marine, de sous marins, d’épaves,de naufrage...
Dernièrement, en vacances , dans le fond d’une boutique, j’avais trouvé un livre écrit par un vice amiral contemporain, Marin de guerre...je l’ai dévoré. C’était sa biographie . J’ai aimé.
En fait je trouve le bateau, la mer, prédisposés à bien des récits poétiques.
Bien à toi

GRAMO

Auteur de Poésie
25/09/2012 22:45Tulipe Noire

Si joli poème plein de choses, qui vous laisse vous remémorer et vivre leurs présences qui cachaient des belles histoires et leurs beautés qu’on voit quelque part dans de villes partout dans le monde, bravo pour ce joli sujet bien écrit.

Auteur de Poésie
26/09/2012 11:38Solfege34

bel écrit "la rochelle où mon fils vit" j’ai adoré ce thème sur la mer

Auteur de Poésie
26/09/2012 16:50Loup Gris

Ou sont les ports d’antan? Ils étaient si beaux pourtant, très beau ton poème empreint de nostalgie.

Auteur de Poésie
26/09/2012 23:15Gramo

Bonjour Tulipe noire, Loup Gris, Kerry Choup, Solfège,
Merci pour votre venue.
Ce vieux port ést anachronique.
Son entrée se fait par deux anciennes et belles tours médiévales.Le port est en harmonie avec elles.
Par contre lorsqu’on voit les "petits bateaux" qui y sont amarrés , des bateaux en "plastique" ils n’ont aucune allure et pas leur place dans ce décor...
C’est ce que remarque l’oeil du poète: de pauvres petits esquifs dans un port magnifique pas fait pour eux, se sont des intrus.
Où sont nos beaux voiliers qui hier enore fendaient les flots atlantiques ?
Nostalgique avez-vous dit...
Amitiés à tous

GRAMO

Auteur de Poésie
26/09/2012 23:15Gramo

Bonjour Tulipe noire, Loup Gris, Kerry Choup, Solfège,
Merci pour votre venue.
Ce vieux port ést anachronique.
Son entrée se fait par deux anciennes et belles tours médiévales.Le port est en harmonie avec elles.
Par contre lorsqu’on voit les "petits bateaux" qui y sont amarrés , des bateaux en "plastique" ils n’ont aucune allure et pas leur place dans ce décor...
C’est ce que remarque l’oeil du poète: de pauvres petits esquifs dans un port magnifique pas fait pour eux, se sont des intrus.
Où sont nos beaux voiliers qui hier enore fendaient les flots atlantiques ?
Nostalgique avez-vous dit...
Amitiés à tous

GRAMO

Auteur de Poésie
27/09/2012 23:29Gramo

Hello Lukyone

Ton coup de coeur me va droit au coeur...Merci beaucoup.
En fait, j’étais attablé avec ma femme dans un bistrot donnant sur le port.
C’était beau, certes, mais comme je venais de passer le cap des deux tours de la Rochelle quelque chose m’a tarabusté. Mais oui, ces coquilles blanches en "plastique" juraient leur anachronisme. Que dire de la présence des vieux anneaux, délaissés, dont les esquifs, trop bas ne pouvaient s’en servir.
Le poète à dit NON, c’est pas joli çà...

Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
29/09/2012 13:01Gramo

Mercià tous tous pour vos encouragements.
GRAMO

Auteur de Poésie
05/10/2012 00:56Eden33

comme je participe à cette nostalgie, oui, alors il faut fermer les yeux et les voir ces beaux voiliers !!!
merci pour ton partage Gramo, dommage pour le pineau champagnisé ....mais j’y pense ...et ..
amitiés

Auteur de Poésie
05/10/2012 08:34Ludothum

J’aime tout simplement, joli poème...
Merci...
Ludo.

Auteur de Poésie
05/10/2012 20:12Gramo

Merci à toi GMLavie...ah le pineau champagnisé n’eut aidé à supporter ma nostalgie !
GRAMO

Auteur de Poésie
02/12/2012 20:58Lorette

Quel émouvant paysage que celui de ce quai abandonné, Ressentons ceci lorsque nous mêmes nous nous trouvons un peu seul? j’aime ton poeme

Auteur de Poésie
02/12/2012 22:38Gramo

Bonjour Pistille
Merci d’être venue lire mon poème. Ta réflexion me touche car elle est pertinente. Maintenant que les enfants ne viennent plus beaucoup, ma foi, je suis bien un de ces tristes anneaux.

Amitiés
GRAMO

Auteur de Poésie
02/02/2014 11:44Antoine38

Les ports comme les gares sont de bons terreaux pour
fertiliser nos mémoires comme nos imaginations.

Auteur de Poésie
03/02/2014 23:13Gramo

Hello Antoine
C’est bien vrai quand j’y suis, subitement il m’arrive des idées....
Merci d’être venu me lire.
Amitiés
Emile

Auteur de Poésie
24/05/2016 12:48Lemmiath

Tu parles de bord de mer et de bord d’océan et pourtant toi comme moi ne vivons pas au bord de mer ni d’océan mais bien au bord d’un fleuve qui n’est pas le même mais qui tous deux aboutisses dans la même mer du nord.