Poeme-France : Lecture Écrit Vie

Poeme : Les Sens Interdits De L’Essence De La Vie

Poème Vie
Publié le 11/09/2012 15:32

L'écrit contient 253 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 5 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Melly-Mellow

Les Sens Interdits De L’Essence De La Vie

Je file le fil d’Ariane, mais il ne me mène à rien.
Je suis dans un labyrinthe sans sortie de secours, et je m’éreinte.
On l’appelle la vie : pleine de contrastes et de primates,
Des singes, doués de leurs mains et acrobates,
Qui naissent égaux en droit, mais après ça se gâte
. .

Dois je m’armer de patience pour y tuer le temps ?
Les heures tournent et je me sens comme la trotteuse du cadran,
Marchant seule et courant en rond. Tournant à en perdre la notion du temps.
Où trouvez la perle d’argent qui passerait sa main dans mes boucles d’or ?
Les opposés s’attirent, mais qui se ressemble, s’assemble. . Qui croire alors ?

On me dit de ne pas tourner pas autour du pot,
Que toutes les routes mènent à son propre Eldorado.
Mais je sens mille vils regards en coin, m’attendant au tournant. .
Je les éviterai bien en continuant tout droit au prochain croisement,
Mais j’irai droit dans le mur, me sentant dans l’empressement. .

La vie est un recueil d’erreurs auquel aucun livre saint ne peut donner l’absolution.
C’est pour cela qu’il y a toujours une gomme au bout des crayons. .
Mais de tout mon sentier miné
, je n’ai jamais réussi à en finir une. .
Ô la bonne Aventure ! Dois-je y voir le présage d’une vie d’infortune ?
Au fond la petite gomme cherche juste un petit crayon, pour tout effacer et recommencer sans rancune. .
  • Pieds Hyphénique: Les Sens Interdits De L’Essence De La Vie

    je=fi=le=le=fil=da=ria=ne=as=té=ris=que=mais=il=ne=me=mè=ne=à=rien 20
    je=suis=dans=un=la=by=rin=the=sans=sor=tie=de=se=cours=et=je=mé=rein=te 19
    on=lap=pel=le=la=vie=plei=ne=de=con=tras=tes=et=de=pri=ma=tes 17
    des=sin=ges=dou=és=de=leurs=mains=et=a=cro=ba=tes 13
    qui=nais=sent=é=gaux=en=droit=mais=a=près=ça=se=gâ=te=as=té=risque 17

    dois=je=mar=mer=de=pa=tien=ce=pour=y=tuer=le=temps 13
    les=heu=res=tour=nent=et=je=me=sens=com=me=la=trot=teu=se=du=ca=dran 18
    mar=chant=seule=et=cou=rant=en=rond=tour=nant=à=en=per=dre=la=no=ti=on=du=temps 20
    où=trou=vez=la=per=le=dar=gent=qui=pas=se=rait=sa=main=dans=mes=bou=cles=dor 19
    les=op=po=sés=sat=ti=rent=mais=qui=se=res=sem=ble=sas=semble=qui=croi=re=a=lors 20

    on=me=dit=de=ne=pas=tour=ner=pas=au=tour=du=pot 13
    que=tou=tes=les=rou=tes=mè=nent=à=son=pro=pre=el=do=ra=do 16
    mais=je=sens=mil=le=vils=re=gards=en=coin=mat=ten=dant=au=tour=nant 16
    je=les=é=vi=te=rai=bien=en=con=ti=nuant=tout=droit=au=pro=chain=croi=se=ment 19
    mais=ji=rai=droit=dans=le=mur=me=sen=tant=dans=lem=pres=se=ment 15

    la=vieest=un=re=cueil=der=reurs=au=quel=au=cun=livre=saint=ne=peut=don=ner=lab=so=lu=tion=as=té=risque 24
    cest=pour=ce=la=quil=y=a=tou=jours=u=ne=gom=me=au=bout=des=cray=ons 18
    mais=de=tout=mon=sen=tier=mi=né=as=té=ris=que=je=nai=ja=mais=réus=si=à=en=fi=nir=une 23
    ô=la=bonnea=ven=tu=re=dois=je=y=voir=le=pré=sa=ge=du=ne=vie=din=for=tune 20
    au=fond=la=pe=tite=gom=me=cher=che=jus=teun=pe=tit=crayon=pour=tout=ef=fa=cer=et=re=com=men=cer=sans=ran=cune 27
  • Phonétique : Les Sens Interdits De L’Essence De La Vie

    ʒə filə lə fil daʁjanə asteʁiskə, mεz- il nə mə mεnə a ʁjɛ̃.
    ʒə sɥi dɑ̃z- œ̃ labiʁɛ̃tə sɑ̃ sɔʁti də səkuʁ, e ʒə meʁɛ̃tə.
    ɔ̃ lapεllə la vi : plεnə də kɔ̃tʁastəz- e də pʁimatə,
    dε sɛ̃ʒə, due də lœʁ mɛ̃z- e akʁɔbatə,
    ki nεse eɡoz- ɑ̃ dʁwa, mεz- apʁε sa sə ɡatə asteʁiskə.

    dwa ʒə maʁme də pasjɑ̃sə puʁ i tɥe lə tɑ̃ ?
    lεz- œʁ tuʁne e ʒə mə sɑ̃s kɔmə la tʁɔtøzə dy kadʁɑ̃,
    maʁʃɑ̃ sələ e kuʁɑ̃ ɑ̃ ʁɔ̃. tuʁnɑ̃ a ɑ̃ pεʁdʁə la nɔsjɔ̃ dy tɑ̃.
    u tʁuve la pεʁlə daʁʒe ki pasəʁε sa mɛ̃ dɑ̃ mε buklə dɔʁ ?
    lεz- ɔpoze satiʁe, mε ki sə ʁəsɑ̃blə, sasɑ̃blə. ki kʁwaʁə alɔʁ ?

    ɔ̃ mə di də nə pa tuʁne pa otuʁ dy po,
    kə tutə lε ʁutə mεne a sɔ̃ pʁɔpʁə εldɔʁado.
    mε ʒə sɑ̃s milə vil ʁəɡaʁdz- ɑ̃ kwɛ̃, matɑ̃dɑ̃ o tuʁnɑ̃.
    ʒə lεz- evitəʁε bjɛ̃ ɑ̃ kɔ̃tinɥɑ̃ tu dʁwa o pʁoʃɛ̃ kʁwazəmɑ̃,
    mε ʒiʁε dʁwa dɑ̃ lə myʁ, mə sɑ̃tɑ̃ dɑ̃ lɑ̃pʁəsəmɑ̃.

    la vi εt- œ̃ ʁəkœj deʁœʁz- okεl okœ̃ livʁə sɛ̃ nə pø dɔne labsɔlysjɔ̃ asteʁiskə.
    sε puʁ səla kil i a tuʒuʁz- ynə ɡɔmə o bu dε kʁεjɔ̃.
    mε də tu mɔ̃ sɑ̃tje mine asteʁiskə, ʒə nε ʒamε ʁeysi a ɑ̃ finiʁ ynə.
    o la bɔnə avɑ̃tyʁə ! dwa ʒə i vwaʁ lə pʁezaʒə dynə vi dɛ̃fɔʁtynə ?
    o fɔ̃ la pətitə ɡɔmə ʃεʁʃə ʒystə œ̃ pəti kʁεjɔ̃, puʁ tut- efase e ʁəkɔmɑ̃se sɑ̃ ʁɑ̃kynə.
  • Pieds Phonétique : Les Sens Interdits De L’Essence De La Vie

    ʒə=fi=lə=lə=fil=da=ʁja=nə=as=te=ʁis=kə=mε=zil=nə=mə=mε=nə=a=ʁjɛ̃ 20
    ʒə=sɥi=dɑ̃=zœ̃=la=bi=ʁɛ̃=tə=sɑ̃=sɔʁ=ti=də=sə=kuʁ=e=ʒə=me=ʁɛ̃=tə 19
    ɔ̃=la=pεl=lə=la=vi=plε=nə=də=kɔ̃=tʁas=tə=ze=də=pʁi=ma=tə 17
    dε=sɛ̃=ʒə=du=e=də=lœ=ʁə=mɛ̃=ze=a=kʁɔ=ba=tə 14
    ki=nε=se=e=ɡo=zɑ̃=dʁwa=mε=za=pʁε=sa=sə=ɡa=tə=as=te=ʁis=kə 18

    dwa=ʒə=maʁ=me=də=pa=sj=ɑ̃=sə=puʁ=i=tɥe=lə=tɑ̃ 14
    lε=zœ=ʁə=tuʁ=ne=e=ʒə=mə=sɑ̃s=kɔ=mə=la=tʁɔ=tø=zə=dy=ka=dʁɑ̃ 18
    maʁ=ʃɑ̃sə=ləe=ku=ʁɑ̃=ɑ̃=ʁɔ̃=tuʁ=nɑ̃=a=ɑ̃=pεʁ=dʁə=la=nɔ=sjɔ̃=dy=tɑ̃ 18
    u=tʁu=ve=la=pεʁlə=daʁ=ʒe=ki=pa=sə=ʁε=sa=mɛ̃=dɑ̃=mε=bu=klə=dɔʁ 18
    lε=zɔ=po=ze=sa=ti=ʁe=mε=kisə=ʁə=sɑ̃=blə=sa=sɑ̃=blə=ki=kʁwa=ʁəa=lɔʁ 19

    ɔ̃=mə=di=də=nə=pa=tuʁ=ne=pa=o=tuʁ=dy=po 13
    kə=tu=tə=lε=ʁu=tə=mε=ne=a=sɔ̃=pʁɔ=pʁə=εl=dɔ=ʁa=do 16
    mε=ʒə=sɑ̃s=mi=lə=vil=ʁə=ɡaʁ=dzɑ̃=kwɛ̃=ma=tɑ̃=dɑ̃=o=tuʁ=nɑ̃ 16
    ʒə=lε=ze=vitə=ʁε=bjɛ̃=ɑ̃=kɔ̃=tin=ɥɑ̃=tu=dʁwa=o=pʁo=ʃɛ̃=kʁwa=zə=mɑ̃ 18
    mε=ʒi=ʁε=dʁwa=dɑ̃=lə=myʁ=mə=sɑ̃=tɑ̃=dɑ̃=lɑ̃=pʁə=sə=mɑ̃ 15

    la=vi=ε=tœ̃=ʁə=kœj=de=ʁœʁ=zo=kεl=o=kœ̃=livʁə=sɛ̃=nə=pø=dɔ=ne=lab=sɔ=ly=sjɔ̃=as=te=ʁiskə 25
    sε=puʁ=sə=la=kil=i=a=tu=ʒuʁ=zy=nə=ɡɔ=mə=o=bu=dε=kʁε=jɔ̃ 18
    mεdə=tu=mɔ̃=sɑ̃=tje=mi=ne=as=te=ʁis=kə=ʒə=nε=ʒa=mε=ʁe=y=si=a=ɑ̃=fi=niʁ=ynə 23
    o=la=bɔnəa=vɑ̃=ty=ʁə=dwa=ʒə=i=vwaʁ=lə=pʁe=za=ʒə=dy=nə=vi=dɛ̃=fɔʁ=tynə 20
    o=fɔ̃=lapə=ti=tə=ɡɔ=mə=ʃεʁ=ʃə=ʒys=təœ̃=pə=ti=kʁε=jɔ̃=puʁ=tu=te=fa=se=e=ʁə=kɔ=mɑ̃=se=sɑ̃=ʁɑ̃=kynə 28

PostScriptum

  • Le fil d’Ariane = Dans la mythologie, Ariane, introduite par l’Illiade, est présenté comme une princesse mortelle. Séduite par Thèsée ; elle aide celui-ci à s’échapper du labyrinthe où se trouve le Minotaure. Afin qu’il retrouve son chemin, elle lui fournit un fil qu’il laisse, tel un petit poucet derrière lui pour pouvoir re-sortir. Aujourd’hui, cette expression est communément utilisé dans le sens « Suivre un fil conducteur ». .
  • Référence à un slogan de Amnesty International « Les Hommes naissent libres et égaux en droits, c’est après que ça se gâte… ».
  • L’absolution = Pardonner ses fautes
  • « Sentier miné » = Jeu de mots entre un sentier miné donc cabossé, troué. . Et miné, comme la mine d’un crayon. //« A en finir une » = Au sens propre, finir une gomme (personnellement je n’ai jamais fini une gomme. . ) .
  • La bonne Fortune et le présage sont des synonymes du destin.

Tout est parti d’une franche partie de rigolade avec ma meilleure amie sur des proverbes que l’on s’inventait. . Dont celui-ci « Si les gens t’attendent au tournant, et bien continues tout droit ! ». . . Je me suis dis qu’il y avait beaucoup de contrastes à tracer sur la vie, qui se révèle être une route, avec son lot d’embouches, de voies express, de routes à sens unique, de sens interdits. .
En espérant que vous aurez apprécié ce texte sans prétention, qui se veut juste joueur des mots et de la vie : ) .
Bises & amitié à tous.
Ps : Bientôt la reprise, je serai beaucoup moins présente, mais je viendrai dès que j’en aurai le temps et l’humeur !

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/09/2012 01:17Illusion

J’adore, il y a pas mal de jeux mots et plusieurs lecture le font qu’aprécier d’avantage 🙂
Les oposé satirent car il se ressemble aufond vu qu’ils sont oposé 😉
Tu trouvera la perle pour passer sa main dans tes boucles 😳

Auteur de Poésie
14/09/2012 01:20Melly-Mellow

Ton commentaire est assez incompréhensible; presque autant que l’imcompréhension que j’ai eu en me relisant les premiers temps au brouillon.. Mais merci de ton passage et de ton commentaire, ça me touche 🙂 Bises & amitié.

Auteur de Poésie
14/09/2012 02:27Eden33

oui, toutes ces reflexions et ces jeux de mots, tous ces contrastes,c’est très bien exploité.
J’ai beaucoup aimé.
Mais quelque part ton écrit, c’est le questionnement de la vie 😉 , aucune réponse, que des choix .... bons ou mauvais, on y passe tous.

Auteur de Poésie
14/09/2012 02:29Eden33

🙂 g oublié, coup de coeur et bisous ma belle

Auteur de Poésie
14/09/2012 12:36Melly-Mellow

VersLuisant : Merci beaucoup 😃 Comme je ne suis pas très douée en mots sur je, j’ai fais des jeux de mots 🙂 Bises & Amitié.
Gmlavie : Et oui malheureusement, mais après tout, la vie vaut bien la peine d’être vécu 😉 Merci pour le passage, le commentaire et le coup de coeur. Bises & Amitié 🙂
Haro Base : Merci pour ton commentaire et ton coup de coeur, ça me touche.
Haro Base // IllusionPerdu : En fait, je pense avoir compris 😉 .. Les opposés sont semblables car ils sont tous les deux des opposés justement.. C’est en ça qu’ils se ressemblent.. Jolie pensée Illusion ! Et Merci aussi d’avoir essayé un avis Haro Base, qui n’est pas non plus idiot 🙂

Auteur de Poésie
14/09/2012 13:56Shakya

Voilà une bien belle exploitation de proverbes et jeux de mots, j’aime beaucoup cette écriture.
Merci pour ce partage ,j’aurai certainement le plaisir de vous lire de nouveau, mes amitiés.
Shakya

Auteur de Poésie
14/09/2012 14:48Melly-Mellow

Shakya : Merci de vos compliments et du temps que vous avez accordé à un de mes textes, vos mots me touchent. Amitiés 🙂

Auteur de Poésie
28/09/2012 15:18Loup Gris

Le coiras tu, mais je pense que tu nous as fait une poussée de surréalisme poétique. Je trouve ce poème super et à ma convenance...Amitiés du loup.

Auteur de Poésie
07/10/2012 15:18Melly-Mellow

Lukyone : Tout le plaisir est pour moi 🙂 Merci beaucoup pour ce commentaire, bises & amitiés.
Loup Gris : Je te crois bien facilement loup futé comme tu es. 😉 Je suis ravie également qu’il t’est plu. Bises & amitiés 🙂

Auteur de Poésie
25/03/2013 17:11Patrice.Truffot

Un récit charmant et très amusant avec ses multiples jeux de mots... j’aimerai bien moi aussi trouver une gomme ’magique’ qui permette d’effacer et de réécrire beaucoup de choses.
Amicalement - Patrice

Auteur de Poésie
25/03/2013 22:07Mick-Jhon

Un très bel écrit.
On nous donne la vie, une valise avec des conseils, de l’éducation etc et vas y roule, trace la route de ta vie d’adulte, mais quel chemin prendre, il est tellement facile de se tromper et d’atterrir dans une impasse, souvent il très difficile d’en ressortir indemne.
Mick.

Auteur de Poésie
01/12/2013 14:33Melly-Mellow

Très bien dit les garçons 🙂 Je n’aurai mieux su l’exprimer !
Merci pour votre passage et votre appréciation, vous m’en voyez très touchée..

Auteur de Poésie
28/02/2014 10:21Antoine38

" C’est en se changeant soi-même que l’on devient heureux,
pas en changeant ce qui nous entoure."
Notre destinée, rarement cette vie rêvée Combien de jolies portes, resteront fermées ?
Tous ces brûlants regards baissés ou détournés
Ces rendez-vous d’âmes, à jamais ajournés!
Foutaise, croire à l’ivresse de la vie
Reste le souvenir de toutes ces envies
Si langoureux regard, j’avais embrasé?
Cette main amoureuse, tendrement pressée?

Un bout de chemin, à bientôt

Amicalement

Auteur de Poésie
01/08/2014 14:34Melly-Mellow

Comme c’est beau ! J’aime votre commentaire Antoine.. merci de l’avoir partagé avec moi ! Amicalement..

Auteur de Poésie
18/11/2014 15:55Gramo

Hello Melly

Comme un mineur je suis descendu dans l’épaisseur de tes anciens poèmes. Anciens, un mot car ils sont toujours beaux à lire et pourquoi les oublier sous l’épaisseur pixélisé".
Je l’ai beaucoup apprécié ce poème que je n’avais pas lu. Jeux de mots spirituels, bien dits, bien placés en forme d’un certain questionnement sur la vie. Je suis d’accord la vie est labyrinthique, c’est une comparaison que j’ai déjà utilisée. On n’en sort que par le haut, car ce labyrinthe est sans fin.
Coup de cœur après mon opération:

Amitiés
Emile

Auteur de Poésie
25/05/2015 17:18Melly-Mellow

Merci beaucoup de ton passage et de ton avis Emile ! Fais attention à ton cour, je n’aimerai pas le briser par mégarde !
Bises & Amitiés 😉