Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Prison De Verre

Poème - Sans Thème -
Publié le 14/08/2005 22:38

L'écrit contient 193 mots qui sont répartis dans 7 strophes.

Poete : Rêve Éveiller

Prison De Verre

Mon avenir est incertain
Mais assurément de chagrin
Comment faire pour garder la foi
Au milieu de ces gens si froids ?

J’essaie de garder courage
Mais je ne vois que l’orage !
Car il est éternel, perpétuel
Porteur de malédictions cruelles

Je vois les gens autour de moi
S’enfoncer davantage dans l’effroi
Et moi, avec ma parure imperturbable
Je tremble telle une feuille d’érable !
Qui a simplement trop résisté
A l’hiver qui vient la menacer

Je prie encore, toujours constamment !
Mais ma foi baisse considérablement
Mon dieu pardonnez mes erreurs de cette vie
Plus jamais de péchés c’est promis !

Mais s’il vous plaît libérez mon âme !
De ce mal, en moi qui est infâme
Je ne suis que la pauvre prisonnière
De ma sombre prison de verre

Je suis une pure et simple ignorante
Avec une misérable vie d’épouvante
Quelques larmes, solitairement je verse
Rien de comparable bien sûr à l’averse
Qui est en moi pour toujours et plus encore
Rendant mon cœur ténébreux et noir

Dieu ! Faîtes en sorte que ma vie s’achève
Tel un arbre qui n’a plus de sève.
  • Pieds Hyphénique: Prison De Verre

    mon=a=ve=nir=est=in=cer=tain 8
    mais=as=su=ré=ment=de=cha=grin 8
    comment=fai=re=pour=gar=der=la=foi 8
    au=mi=lieu=de=ces=gens=si=froids 8

    jes=saie=de=gar=der=cou=ra=ge 8
    mais=je=ne=vois=que=lo=ra=ge 8
    car=il=est=é=ter=nel=per=pé=tuel 9
    por=teur=de=ma=lé=dic=tions=cruelles 8

    je=vois=les=gens=au=tour=de=moi 8
    sen=fon=cer=da=van=tage=dans=lef=froi 9
    et=moi=a=vec=ma=pa=rureim=per=tur=bable 10
    je=trem=ble=tel=leune=feu=ille=dé=rable 9
    qui=a=simple=ment=trop=ré=sis=té 8
    a=lhi=ver=qui=vient=la=me=na=cer 9

    je=prie=en=core=tou=jours=cons=tamment 8
    mais=ma=foi=baisse=con=si=dé=rable=ment 9
    mon=dieu=par=don=nez=mes=er=reurs=de=cette=vie 11
    plus=ja=mais=de=pé=chés=cest=pro=mis 9

    mais=sil=vous=plaît=li=bé=rez=mon=â=me 10
    de=ce=mal=en=moi=qui=est=in=fâme 9
    je=ne=suis=que=la=pauvre=pri=son=nière 9
    de=ma=som=bre=pri=son=de=verre 8

    je=suis=une=pu=reet=sim=ple=i=gno=rante 10
    a=vec=une=mi=sé=ra=ble=vie=dé=pou=vante 11
    quel=ques=lar=mes=so=li=taire=ment=je=verse 10
    rien=de=com=pa=rable=bien=sûr=à=la=verse 10
    qui=est=en=moi=pour=tou=jours=et=plus=en=core 11
    ren=dant=mon=cœur=té=né=breux=et=noir 9

    dieu=faîtes=en=sorte=que=ma=vie=sa=chève 9
    tel=un=ar=bre=qui=na=plus=de=sève 9
  • Phonétique : Prison De Verre

    mɔ̃n- avəniʁ εt- ɛ̃sεʁtɛ̃
    mεz- asyʁemɑ̃ də ʃaɡʁɛ̃
    kɔmɑ̃ fεʁə puʁ ɡaʁde la fwa
    o miljø də sε ʒɑ̃ si fʁwa ?

    ʒesε də ɡaʁde kuʁaʒə
    mε ʒə nə vwa kə lɔʁaʒə !
    kaʁ il εt- etεʁnεl, pεʁpetɥεl
    pɔʁtœʁ də malediksjɔ̃ kʁyεllə

    ʒə vwa lε ʒɑ̃z- otuʁ də mwa
    sɑ̃fɔ̃se davɑ̃taʒə dɑ̃ lefʁwa
    e mwa, avεk ma paʁyʁə ɛ̃pεʁtyʁbablə
    ʒə tʁɑ̃blə tεllə ynə fœjə deʁablə !
    ki a sɛ̃pləmɑ̃ tʁo ʁeziste
    a livεʁ ki vjɛ̃ la mənase

    ʒə pʁi ɑ̃kɔʁə, tuʒuʁ kɔ̃stamɑ̃ !
    mε ma fwa bεsə kɔ̃sideʁabləmɑ̃
    mɔ̃ djø paʁdɔne mεz- eʁœʁ də sεtə vi
    plys ʒamε də peʃe sε pʁɔmi !

    mε sil vu plε libeʁe mɔ̃n- amə !
    də sə mal, ɑ̃ mwa ki εt- ɛ̃famə
    ʒə nə sɥi kə la povʁə pʁizɔnjεʁə
    də ma sɔ̃bʁə pʁizɔ̃ də veʁə

    ʒə sɥiz- ynə pyʁə e sɛ̃plə iɲɔʁɑ̃tə
    avεk ynə mizeʁablə vi depuvɑ̃tə
    kεlk laʁmə, sɔlitεʁəmɑ̃ ʒə vεʁsə
    ʁjɛ̃ də kɔ̃paʁablə bjɛ̃ syʁ a lavεʁsə
    ki εt- ɑ̃ mwa puʁ tuʒuʁz- e plysz- ɑ̃kɔʁə
    ʁɑ̃dɑ̃ mɔ̃ kœʁ tenebʁøz- e nwaʁ

    djø ! fεtəz- ɑ̃ sɔʁtə kə ma vi saʃεvə
    tεl œ̃n- aʁbʁə ki na plys də sεvə.
  • Pieds Phonétique : Prison De Verre

    mɔ̃=na=və=niʁ=ε=tɛ̃=sεʁ=tɛ̃ 8
    mε=za=sy=ʁe=mɑ̃=də=ʃa=ɡʁɛ̃ 8
    kɔ=mɑ̃=fεʁə=puʁ=ɡaʁ=de=la=fwa 8
    o=mi=ljø=də=sε=ʒɑ̃=si=fʁwa 8

    ʒe=sε=də=ɡaʁ=de=ku=ʁa=ʒə 8
    mε=ʒə=nə=vwa=kə=lɔ=ʁa=ʒə 8
    kaʁ=il=ε=te=tεʁ=nεl=pεʁ=pet=ɥεl 9
    pɔʁ=tœʁ=də=ma=le=dik=sjɔ̃=kʁy=εllə 9

    ʒə=vwa=lε=ʒɑ̃=zo=tuʁ=də=mwa 8
    sɑ̃=fɔ̃se=da=vɑ̃=ta=ʒə=dɑ̃=le=fʁwa 9
    e=mwa=a=vεk=ma=pa=ʁy=ʁə=ɛ̃=pεʁ=tyʁ=bablə 12
    ʒə=tʁɑ̃=blə=tεl=lə=y=nə=fœ=jə=de=ʁa=blə 12
    ki=a=sɛ̃=plə=mɑ̃=tʁo=ʁe=zis=te 9
    a=li=vεʁ=ki=vj=ɛ̃=la=mə=na=se 10

    ʒə=pʁi=ɑ̃=kɔ=ʁə=tu=ʒuʁ=kɔ̃s=ta=mɑ̃ 10
    mε=ma=fwa=bεs=ə=kɔ̃=si=de=ʁa=blə=mɑ̃ 11
    mɔ̃=djø=paʁ=dɔ=ne=mε=ze=ʁœʁ=də=sε=tə=vi 12
    plys=ʒa=mε=də=pe=ʃe=sε=pʁɔ=mi 9

    mε=sil=vu=plε=li=be=ʁe=mɔ̃=na=mə 10
    də=sə=mal=ɑ̃=mwa=ki=ε=tɛ̃=fa=mə 10
    ʒə=nə=sɥi=kə=la=po=vʁə=pʁi=zɔ=njεʁ=ə 11
    də=ma=sɔ̃=bʁə=pʁi=zɔ̃=də=ve=ʁə 9

    ʒə=sɥi=zy=nə=py=ʁə=e=sɛ̃=plə=i=ɲɔ=ʁɑ̃tə 12
    a=vεk=y=nə=mi=ze=ʁa=blə=vi=de=pu=vɑ̃tə 12
    kεl=kə=laʁ=mə=sɔ=li=tε=ʁə=mɑ̃=ʒə=vεʁ=sə 12
    ʁjɛ̃=də=kɔ̃=pa=ʁa=blə=bjɛ̃=syʁ=a=la=vεʁ=sə 12
    ki=ε=tɑ̃=mwa=puʁ=tu=ʒuʁ=ze=plys=zɑ̃=kɔ=ʁə 12
    ʁɑ̃=dɑ̃=mɔ̃=kœ=ʁə=te=ne=bʁø=ze=nwaʁ 10

    djø=fε=tə=zɑ̃=sɔʁ=tə=kə=ma=vi=sa=ʃε=və 12
    tεl=œ̃=naʁ=bʁə=ki=na=plys=də=sε=və 10

PostScriptum

j’aime bien se poème, et vous ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/08/2005 22:58Lancu, Cooloost

De tous tes poèmes celui ci est mon préféré, de belles métaphores comme je les aime, un cri du coeur qui résonne jusqu’à la fin du poème. J’aurais été bluffé si le poème était plus structuré mais la poésie du coeur n’est point domptable, point artificiel...
J’ai adoré le lire celui ci, et vais même m’empresser de le relire.
Amitié d’un rig ôlô.

Auteur de Poésie
14/08/2005 23:01Lancu, Cooloost

Ah si quand même une autre critique, je suis rabat joie, je sais je sais, je ne peux m’empêcher je sais je sais, mdr mais le poème est touffu, essaie de les séparer en 2 quatrains, deux tercets (trois vers), un quatrain, un deux tercet et un doublet. (plus d’espace pour une meilleure lecture on est pas limité par l’espace si ? mdr )

😉
Auteur de Poésie
14/08/2005 23:04Lancu, Cooloost

Encore une critique, les fautes d’ortho :
"la foi" sans "s"
"a l’hiver qui vient la menacer" tu es une feuille nom féminin.
"mon dieu pardonnez " impératif présent poli
"c’est promis"
il y en a d’autres, je te laisse le plaisir de les corriger.

Auteur de Poésie
14/08/2005 23:22Lancu, Cooloost

Mon avenir est incertain
Mais assurément de chagrin
Comment faire pour garder la foi
Au milieu de ces gens si froids ?

J’essaie de garder courage
Mais je ne vois que l’orage !
Car il est éternel, perpétuel
Porteur de malédictions cruelles

Je vois les gens autour de moi
S’enfoncer davantage dans l’effroi
Et moi, avec ma parure imperturbable
Je tremble telle une feuille d’érable !
Qui a simplement trop résisté
A l’hiver qui vient la menacer

Je prie encore, toujours constamment !
Mais ma foi baisse considérablement
Mon dieu pardonnez mes erreurs commises
Plus jamais de péchés c’est promis !

Mais s’il vous plaît libérez mon âme !
De ce mal, en moi qui est infâme
Je ne suis que la pauvre prisonnière
De ma sombre prison de verre

Je suis une pure et simple ignorante
Avec une misérable vie de tourments
Quelques larmes, solitairement je verse
Rien de comparable bien sûr à l’averse
Qui est en moi pour toujours et bien (plus ?) encore
Rendant mon cœur ténébreux noir

Dieu ! Faîtes en sorte que ma vie s’achève
Tel un arbre qui n’a plus de sève.

A cause des fautes de genre ton poème a deux assonances qui ne correspondent je te laisse la liberté de le rectifier, j’ai juste corriger les fautes. Ma précédent remarque sur la construction ne vaut pas grand chose, mets deux strophes de 6 vers c’est mieux à cause des subordonnées. C’est pas plus clair comme ça ?
Ahhh que suis je perfectionniste............ Ca me perdra.
Ecrire juste pour mieux écrire.
Amitié d’un rig ôlô qui avait un peu (trop ?) de temps mdr

Auteur de Poésie
14/08/2005 23:27Lancu, Cooloost

lol encore deux fautes.... "libérez et tourments", à moins que tu ne sois québécoise mdr

Auteur de Poésie
14/08/2005 23:30Lancu, Cooloost

Trop fort à moi tout seul je t’ai posté une rafale de commentaires ! 5 non 6 mdrr (D) T’inquiètes c’était un délire de schyzophrène narssico dépendant au perfectionnisme exacerbé... Que comprenne qui pourra, j’ai rien compris moi. mdr (D)

Auteur de Poésie
14/08/2005 23:35Cindy Limpens

Mdr.... Encore un monologue Lancu, Coolost ? Tu merite le prix nobel !
Ton poeme est beau rêv éveiller, j’aime beaucoup moi aussi.(F)

Auteur de Poésie
15/08/2005 01:14Lancu, Cooloost

ah Mea Culpa ! J’étais entêté dans mon interprétation sans réellement avoir pris en compte le mot "tourmentes" en tant que substantif , mon esprit cartésien et catégorique l’avais interprété en tant que tourments. Milles excuses. Je vais mieux relire avant de l’ouvrir ! mdr 😉

Auteur de Poésie
15/08/2005 11:49William B.

Quoi que disent certain bien pensant
Ton poème est bien écrit
Et il reste tout aussi intéressant
Malgré les mots qui le brisent

Ces mots te viennent du cœur
Et c’est le plus important
Car c’est toujours encore ta douleur
Que tu nous transmet en te lisant

ton poème est très bien
amitié william

(F) (F) (F) (F) (F)

Auteur de Poésie
15/08/2005 15:44Ankhaset

mais non fo pas déprimer ! enfin si (!) tu as le droit mais courage, ce qui a de bien dans la vie, c’est que ça change tout le temps. alors c’est bien de vouloir savoir ce qu’il y aura après. fo pas arrêter !!
merci pour ton com !
@+

Auteur de Poésie
15/08/2005 18:02Khalil

beau poème, j’aime bien moi!

Auteur de Poésie
15/08/2005 18:23Rêve Éveiller

merci pour vos com!
et merci à toi lancu cooloost pour m’avoir aider!cette déprime à passer et maintenant je vais très bien!

Auteur de Poésie
15/08/2005 18:47Shadows Of Night

très zoli poème!!!!
sombre a souhait, non je LOL... tu as un don pour l’écriture, continues, tu m’inspires...

merci pour ce poème

amitié Spyke

Auteur de Poésie
16/08/2005 19:29Kokinne

Très beau j,ai aucune critique apparament quelqu’un a tous dis :P:P vous devinez pas c’est qui?? lol

Auteur de Poésie
17/08/2005 20:58Ewilan

Tu l’auras deviné...j’aime beaucoup ton poème...comme tous ceux qui l’on lu apparemment 🙂...voila voila j’aime j’aime j’aime te lire et te relire...
amitié...juju(BF)

Auteur de Poésie
29/08/2005 11:07La Petite Etoile

Tres beau poème reve eveiller j’adore!!!
Surtout la métaphore de la fin de ton poème "tel un arbre qui n’a plus de sève..."
continue comme sa
amitié de p’tite coco

Auteur de Poésie
17/10/2005 03:25C..

jai presque arrêté de lire apres la premiere strophe pcq ca me donnait trop le gout de pleurer, ca me faisait peur de continuer mais je ne mexplique pas trop pourquoi...
je ne regrete pas davoir lu jusquau dernier mot car cest un tres beau poème
courage
amitié Coquelicot