Prose : Balade Au Crépuscule

Balade Au Crépuscule

La canicule a teinté d’ocre les feuillages des arbustes, , la Marne a pris des reflets d’automne. Sur un tapis de nénuphars, des petites poules d’eau sautillent et batifolent, indifférentes au battement d’ailes des canards qui fondent sur les miettes jetées à la volée par des passants heureux comme des enfants. De leurs fentes noires qui contrastent avec le duvet blanc de leurs cous graciles deux cygnes me lancent un regard hostile, je n’ai rien à offrir. Soudain déboule du sentier un chien mi braque, mi setter, il se fige devant les cygnes qui le toisent sans aménité, émettant de leur becs orangés des claquements et des grondements de désapprobation. Un combat sous mes yeux ? Le maitre de l’animal s’empresse de tirer la laisse et de quitter les lieux. L’atmosphère redevient calme et paisible, le crépuscule descend, les ombres s’allongent sur la rivière lui conférant une aura de mystère. Seuls le clapotis de l’eau et le bruissement des insectes rappellent que ce monde est vivant.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Balade Au Crépuscule

    la=ca=ni=cu=le=a=tein=té=do=cre=les=feuil=la=ges=des=ar=bus=tes=la=mar=ne=a=pris=des=re=flets=dau=tomne=sur=un=ta=pis=de=né=nu=phars=des=pe=ti=tes=pou=les=deau=sau=tillent=et=ba=ti=fo=lent=in=dif=fé=ren=tes=au=bat=te=ment=dai=les=des=ca=nards=qui=fon=dent=sur=les=miet=tes=je=tées=à=la=vo=lée=par=des=pas=sants=heu=reux=com=me=des=en=fants=de=leurs=fen=tes=noi=res=qui=con=tras=tent=a=vec=le=du=vet=blanc=de=leurs=cous=gra=ci=les=deux=cy=gnes=me=lan=cent=un=re=gard=hos=ti=le=je=nai=rien=à=of=frir=sou=dain=dé=bou=le=du=sen=tier=un=chien=mi=bra=que=mi=set=ter=il=se=fi=ge=de=vant=les=cy=gnes=qui=le=toi=sent=sans=a=mé=ni=té=é=met=tant=de=leur=becs=o=ran=gés=des=cla=que=ments=et=des=gron=de=ments=de=dé=sap=pro=ba=tion=un=com=bat=sous=mes=y=eux=le=mai=tre=de=la=ni=mal=sem=pres=se=de=ti=rer=la=lais=se=et=de=quit=ter=les=lieux=lat=mo=sphè=re=re=de=vient=cal=me=et=pai=si=ble=le=cré=pus=cu=le=des=cend=les=om=bres=sal=lon=gent=sur=la=ri=viè=re=lui=con=fé=rant=u=ne=au=ra=de=mys=tère=seuls=le=cla=po=tis=de=leau=et=le=bruis=se=ment=des=in=sec=tes=rap=pel=lent=que=ce=mon=de=est=vi=vant 283
  • Phonétique : Balade Au Crépuscule

    la kanikylə a tɛ̃te dɔkʁə lε fœjaʒə dεz- aʁbystə, la maʁnə a pʁi dε ʁəflε dotɔmnə. syʁ œ̃ tapi də nenyfaʁ, dε pətitə pulə do sotije e batifɔle, ɛ̃difeʁɑ̃təz- o batəmɑ̃ dεlə dε kanaʁd ki fɔ̃de syʁ lε mjεtə ʒətez- a la vɔle paʁ dε pasɑ̃z- œʁø kɔmə dεz- ɑ̃fɑ̃. də lœʁ fɑ̃tə nwaʁə ki kɔ̃tʁaste avεk lə dyvε blɑ̃ də lœʁ kus ɡʁasilə dø siɲə mə lɑ̃se œ̃ ʁəɡaʁ ɔstilə, ʒə nε ʁjɛ̃ a ɔfʁiʁ. sudɛ̃ debulə dy sɑ̃tje œ̃ ʃjɛ̃ mi bʁakə, mi sεte, il sə fiʒə dəvɑ̃ lε siɲə ki lə twaze sɑ̃z- amenite, emεtɑ̃ də lœʁ bεkz- ɔʁɑ̃ʒe dε klakəmɑ̃z- e dε ɡʁɔ̃dəmɑ̃ də dezapʁɔbasjɔ̃. œ̃ kɔ̃ba su mεz- iø ? lə mεtʁə də lanimal sɑ̃pʁεsə də tiʁe la lεsə e də kite lε ljø. latmɔsfεʁə ʁədəvjɛ̃ kalmə e pεziblə, lə kʁepyskylə desɑ̃, lεz- ɔ̃bʁə- salɔ̃ʒe syʁ la ʁivjεʁə lɥi kɔ̃feʁɑ̃ ynə oʁa də mistεʁə. səl lə klapɔti də lo e lə bʁɥisəmɑ̃ dεz- ɛ̃sεktə ʁapεlle kə sə mɔ̃də ε vivɑ̃.
  • Syllabes Phonétique : Balade Au Crépuscule

    la=ka=ni=ky=lə=a=tɛ̃=te=dɔ=kʁə=lε=fœ=ja=ʒə=dε=zaʁ=bys=tə=la=maʁ=nə=a=pʁi=dε=ʁə=flε=do=tɔm=nə=syʁ=œ̃=ta=pi=də=ne=ny=faʁ=dε=pə=ti=tə=pu=lə=do=so=ti=je=e=ba=ti=fɔ=le=ɛ̃=di=fe=ʁɑ̃=tə=zo=ba=tə=mɑ̃=dε=lə=dε=ka=naʁd=ki=fɔ̃=de=syʁ=lε=mjε=tə=ʒə=te=za=la=vɔ=le=paʁ=dε=pa=sɑ̃=zœ=ʁø=kɔ=mə=dε=zɑ̃=fɑ̃=də=lœʁ=fɑ̃=tə=nwa=ʁə=ki=kɔ̃=tʁas=te=a=vεk=lə=dy=vε=blɑ̃=də=lœʁ=kus=ɡʁa=si=lə=dø=si=ɲə=mə=lɑ̃=se=œ̃=ʁə=ɡaʁ=ɔs=ti=lə=ʒə=nε=ʁjɛ̃=a=ɔ=fʁiʁ=su=dɛ̃=de=bu=lə=dy=sɑ̃=tje=œ̃=ʃjɛ̃=mi=bʁa=kə=mi=sε=te=il=sə=fi=ʒə=də=vɑ̃=lε=si=ɲə=ki=lə=twa=ze=sɑ̃=za=me=ni=te=e=mε=tɑ̃=də=lœʁ=bεk=zɔ=ʁɑ̃=ʒe=dε=kla=kə=mɑ̃=ze=dε=ɡʁɔ̃=də=mɑ̃=də=de=za=pʁɔ=ba=sjɔ̃=œ̃=kɔ̃=ba=su=mε=zi=ø=lə=mε=tʁə=də=la=ni=mal=sɑ̃=pʁε=sə=də=ti=ʁe=la=lε=sə=e=də=ki=te=lε=ljø=lat=mɔs=fε=ʁə=ʁə=də=vjɛ̃=kal=mə=e=pε=zi=blə=lə=kʁe=pys=ky=lə=de=sɑ̃=lε=zɔ̃=bʁə=sa=lɔ̃=ʒe=syʁ=la=ʁi=vjε=ʁə=lɥi=kɔ̃=fe=ʁɑ̃=y=nə=o=ʁa=də=mis=tε=ʁə=səl=lə=kla=pɔ=ti=də=lo=e=lə=bʁɥi=sə=mɑ̃=dε=zɛ̃=sεk=tə=ʁa=pεl=le=kə=sə=mɔ̃=də=ε=vi=vɑ̃ 286

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
24/07/2022 01:07Donovan Nouel

La canicule a ramené la couleur du printemps sur les feuilles, mais elles ne tombent pas contrairement aux animaux, aux fragiles, ah c’est marrant, vous en parlez juste après. Rien d’anormal, juste la beauté de la vie et ses péripéties. Sacré histoire, bon il y a plus de vie la nuit que la journée. Nous ne sommes pas si différents que ça nous les humains et les animaux, à part que eux, ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ils vont mourir sous terre sans rendre de compte après. J’ai lu votre texte et j’ai ressenti une grande fraîcheur, je me suis ancré dans l’histoire. Alors je vous dis merci pour ce moment très agréable que vous partager avec nous. Il y a du vocabulaire, j’aime beaucoup.

👍
Auteur de Poésie
24/07/2022 10:28Mémo

Quel repos de l’esprit en vous lisant, quelle quiétude, cela fait du bien, oh que oui !!! Merci Anya

👍
Auteur de Poésie
24/07/2022 14:09Printemps

Tant de beauté repose sur cette belle promenade crépusculaire autour de la rivière, agrémentée d’oiseaux, où la chaleur donne aux buissons des reflets automnaux. Un texte narratif plein de poésie ! Merci, Anya!

👍
Auteur de Poésie
24/07/2022 14:51Bo

Un moment précieux que vous n oublierez pas à cause de La beauté du lieu, les animaux évoqués, l ambiance générale ! On voudrait presque que le temps s arrête pour rester dans ces impressions ! Merci Anya !

👍
Auteur de Poésie
25/07/2022 01:27Delideal

Désolé, la vie courante et la nature me touchent peu. J’aime l’humain, son côté torturé, vicieux, malsain, déphasé ... Les fleurs du mal en référence. Ou mes textes en offense à la décence.

Auteur de Poésie
26/07/2022 08:13Chris Jordan

Joli moment d’évasion parmi la nature, sa beauté qui fait que l’on se sent si bien loin des hommes quand on est en compagnie des animaux.

Auteur de Poésie
26/07/2022 20:44Guy

Belle promenade prudence avec les cygnes. J’ai vu un chien se faire noyé ,

Auteur de Poésie
31/07/2022 22:44Amazone.5

quelle belle balade, j’y étais en vous lisant, la nature à tant à offrir à qui sait l’observer, à qui sait l’entendre. Merci

👍
Auteur de Poésie
01/08/2022 07:44Saber Lahmidi

Une virée merveilleuse entre la beauté des mots et les bonnes sentences !

👍
Auteur de Poésie
01/08/2022 09:59Dgil09

bouffée de chaleur de l’existence, petit moment intense, il permet d’espérer que la vie à un avenir heureux .
Merci

👍
Auteur de Poésie
07/08/2022 23:31Poldereaux

Une très belle description de la nature . Une prose qui équivaut à la toile d’un grand Maître !

Auteur de Poésie
14/08/2022 10:50Lamarque

Belle description de cette canicule autour de cette nature et du monde animal qui continuent à vivre dans une certaine torpeur. Ce poème montre bien les beautés que l’ on peut saisir à tout moment dans un monde naturel. Avec mon coup de cœur et au plaisir. Belle journée Anya